Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
   Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet L'agora des livres Index du Forum » Discussion générale    
arnaud cathrine
Auteur    Message
bertrand-môgendre



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 10 Mar 2007
Messages: 88
Localisation: ici et là
Âge: 67 Gémeau


Posté: Jeu 29 Mar 2007 16:06
MessageSujet du message: arnaud cathrine
MessageDescription du sujet: la disparition de richard taylor
Répondre en citant

La disparition de richard taylor de arnaud cathrine
Edition GALLIMARD

Présentation de l'éditeur
Qui est Richard Taylor ? Un fils et frère modèle, l'époux ordinaire d'une vie trop commune, un jeune père sans relief, un banal employé de la BBC ? Un peu tout cela à la fois. Pourquoi vient-il de fuir sa propre existence ? La réponse ne sera jamais donnée qu'en creux, par ouï-dire, au gré des témoignages d'une dizaine de femmes l'ayant côtoyé avant ou après sa disparition. Parmi elles : l'épouse, la mère, la voisine de palier, la collègue de bureau, l'amie transsexuelle, l'amante sans lendemain, l'attentionnée psychiatre, ou encore la dramaturge suicidée Sarah Kane... La disparition de Richard Taylor est un roman qui interroge à plusieurs voix la crise d'identité masculine de notre époque. Arnaud Cathrine quitte l'enfance de ses précédents huis clos familiaux pour se confronter à une multitude d'incarnations féminines et libérer dans sa langue une crudité et une densité nouvelles.

Biographie de l'auteur
Arnaud Cathrine est l'auteur d'une dizaine de romans, dont Les yeux secs (Verticales, 1998), La route de Midland (Verticales, 2001), Les vies de Luka (Verticales, 2002), Nous ne grandirons pas ensemble (L'école des loisirs, 2006), Sweet home (Verticales, 2005), ainsi que d'un recueil de nouvelles, Exercices de deuil (Verticales, coll. " Minimales ", 2004).


Mon commentaire :

L’exercice réalisé par arnaud cathrine, est difficile : prendre la place de plusieurs individus (essentiellement des femmes) pour imaginer l’impact de leur relation (filiale, amoureuse, professionnelle) avec un homme commun tout à fait ordinaire, même un peu « lavette » comme dirait sa mère.

Comme tout corps étranger sort expulsé de l’épiderme, le richard en question s’expulse lui même de sa propre vie.
De passer d’une maison à l’autre avec pour fil rouge l’individu en quête d’ailleurs, donne un ton particulier à ce roman. L’affaire est menée comme une intrigue policière, reportage journalistique plutôt, donnant la parole aux proches de cet étrange personnage décortiqué par tant d’yeux différents. Cette course au trésor révèle, un peu mieux, au fil des pages, les tourments de celui qui n'a d'importance qu'une fois absent.
Le dernier chapitre passe pour être une chute originale, en devient sanglante.
A femme mère pénible, ou femme amante sécurisée, ou femme torture de l’esprit, découle une pauvre écriture, genre roman photo, mais sans les images.
L'intérêt du jeu passe par une lecture ennuyeuse, sans lendemains qui chantent ou surprises au bout du chemin.
La collection verticale de chez gallimard a ceci de juste (avec un tel titre d'ouvrage) : elle donne à ce livre la trajectoire directe des oubliettes.(bertrand-môgendre)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
Montrer les messages depuis:   
 
   Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  L'agora des livres Index du Forum » Discussion générale
Informations
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:  
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre