Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
   Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet L'agora des livres Index du Forum » Discussion générale    
roman CHINATOWN de Thuan, éditions du Seuil
Auteur    Message
mila



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 03 Fév 2010
Messages: 4
Localisation: paris
Âge: 54 Gémeau


Posté: Jeu 04 Fév 2010 14:34
MessageSujet du message: roman CHINATOWN de Thuan, éditions du Seuil
Répondre en citant

Bonjour,
Je viens vous présenter un extrait de CHINATOWN, un roman très original, sans chapitre ni paragraphe, traduit du vietnamien.
Cordialement,
Mila





…Mes élèves, à peine adolescents, passent leur temps à bâiller et à discuter de films porno. Ce qu'ils sont ringards, les films à la télé! Des films vieux jeu qui n'ont de porno que le nom. On n'y voit que des positions ringardes de l'époque de nos grands-parents, disent-ils. Joignant les gestes à la parole, ils rient grassement. Leur rêve n'est pas un bol de compote de soja noir assaisonnée d'essence de fleur de pamplemoussier et de noix de coco râpée. Il doit satisfaire à la fois le besoin de leur estomac et celui de leurs yeux. Les McDonald's ne leur suffisent pas. A treize ans, ils avalent des hamburgers en dégustant les films porno. Dès que j'ouvre la bouche, ils me sifflent, me huent, me demandent de rester à ma place pour les écouter parler de films porno. Je leur annonce un contrôle mais me vois aussitôt contestée: tant que la leçon précédente n'est pas terminée, je n'ai pas le droit de leur donner des devoirs. Ils me menacent d'en parler au principal adjoint puis au principal. Je leur propose d'écouter une cassette mais ils m'arrêtent: C'est inutile, nous ne parlerons jamais aussi bien que dans la cassette. Vous non plus, vous ne prononcez pas bien. Vous avez l'accent soviétique, disent-ils. Ils me menacent d'en parler au principal adjoint puis au principal. Je les invite à regarder une vidéo mais ils me contredisent illico: Ah, vous n'avez pas préparé vos cours, vous voulez gagner du temps, lancent-ils. Ils me menacent d'en parler au principal adjoint puis au principal. Je leur demande de copier le texte mais ils refusent de m'écouter et me disent que je connais pas la pédagogie, que je pratique la méthode vietnamienne. Ils me menacent d'en parler au principal adjoint puis au principal. Je fais des dessins, pour illustrer les exemples, je photocopie d'autres textes, je découpe, je colle en suivant une méthode qui n'est pas vietnamienne, mais quoi que je fasse, ils protestent. Ils disent que, de toute façon, ils ne pourront jamais aller en Angleterre ni aux Etats-Unis, qu'ils ne seront jamais autorisés à entrer dans ce pays, qu'ils s'en fichent, qu'ils sont prêts à payer 10 euros pour aller voir les films porno américains dans les cinémas français, qu'ils en ont marre de mes cours, que ceux-ci ne servent à rien, qu'ils sont pires que les positions de leurs grands-parents, que l'anglais et l'américain ne servent à rien, qu'ils sont pires que les films porno qu'on voit à la télé. "De vraies têtes brûlées, n'est-ce pas?" me salue avec un clin d'œil le principal adjoint qui passe devant ma classe. "Du courage!" me lance le principal qui me serre la main…
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
 
Auteur    Message
C-Maupin




Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 06 Mai 2006
Messages: 1917


Posté: Jeu 04 Fév 2010 15:56
MessageSujet du message:
Répondre en citant

Bonjour Mila,

je t'ai envoyé un message. Ne l'as-tu pas vu ?
J'ai trouvé intéressante ta présentation de ce livre.
Mais il serait plus à sa place dans ta bibliothèque que dans ce forum (et surtout plus accessible par les méthodes de recherche de l'agora, du moins je l'imagine).
Pour présenter un livre, utilise plutôt le lien "ajouter un livre" en haut de page.
Tu verras, il faut s'accoutumer à l'agora, mais on s'y met vite (le seul danger, c'est qu'ensuite on ne peut plus s'en passer)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
 
Auteur    Message
andras




Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 20 Sep 2005
Messages: 1797
Localisation: Ste Foy les Lyon (69) -- France
Âge: 64 Verseau


Posté: Jeu 04 Fév 2010 19:10
MessageSujet du message:
Répondre en citant

Si c'est pour être original que l'auteur a supprimé les chapitres et les paragraphes, ça ne me parait pas très malin. Juste une opinion. Rolling Eyes
_________________
La critique est Thésée mais l'art est Hippolyte.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur absent
 
Auteur    Message
mila



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 03 Fév 2010
Messages: 4
Localisation: paris
Âge: 54 Gémeau


Posté: Jeu 04 Fév 2010 19:55
MessageSujet du message:
Répondre en citant

« andras » a écrit:
Si c'est pour être original que l'auteur a supprimé les chapitres et les paragraphes, ça ne me parait pas très malin. Juste une opinion. Rolling Eyes

Bonjour Andras,

Le roman est original par d'autres raisons que "sans paragraphe ni chapitres". Mais je ne sais pas très bien expliquer. Ci-dessous une remarque que j'ai trouvée assez juste:

Chinatown , est un roman jeune et vigoureux, avec une voix originale et neuve…. Une voix inquiète, têtue, lancinante. Tendre et violente à la fois. Dérangeante. Une voix avec des fêlures… Le livre refermé, la petite musique raboteuse de cette voix nous poursuit…
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
 
Auteur    Message
mila



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 03 Fév 2010
Messages: 4
Localisation: paris
Âge: 54 Gémeau


Posté: Jeu 04 Fév 2010 19:59
MessageSujet du message:
Répondre en citant

« C-Maupin » a écrit:
Bonjour Mila,

je t'ai envoyé un message. Ne l'as-tu pas vu ?
J'ai trouvé intéressante ta présentation de ce livre.
Mais il serait plus à sa place dans ta bibliothèque que dans ce forum (et surtout plus accessible par les méthodes de recherche de l'agora, du moins je l'imagine).
Pour présenter un livre, utilise plutôt le lien "ajouter un livre" en haut de page.
Tu verras, il faut s'accoutumer à l'agora, mais on s'y met vite (le seul danger, c'est qu'ensuite on ne peut plus s'en passer)


Merci C-Maupin. Je ne suis qu'une débutante dans ce forum. Tes conseils sont très utiles.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
 
Auteur    Message
Astazie



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 14 Avr 2009
Messages: 391
Localisation: Normandie
Âge: 66 Balance


Posté: Ven 05 Fév 2010 19:08
MessageSujet du message:
Répondre en citant

Ce livre n'a pas de chapitre,mais il a une ponctuation.
Difficile de lire sans ni virgule ni point ...voir le livre de Mathias Enard "Zone",ce livre a 400 pages.Seules ses pensées sont écrites entre guillemets et ponctuées ...
_________________
Astazie
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur absent
 
Auteur    Message
chlorine



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 30 Sep 2006
Messages: 620
Localisation: Paris


Posté: Dim 07 Fév 2010 11:14
MessageSujet du message:
Répondre en citant

Astazie, le titre de ce livre est-il une référence au poème d'Apollinaire du même titre, qui ne contient justement aucune ponctuation ? Dans un poème cependant, la versification aide beaucoup à la lecture, un texte en prose sans ponctutation doit effectivement être indigeste...

Puisqu'on parle de ponctuation, j'en profite pour te faire une remarque : c'est probablement parce que je suis maniaque, mais le fait que tu n'utilises mettes pas les espaces de manière conventionnelle dans tes notes de lecture (pas d'espace avant le point et la virgule, et un espace après) me perturbe quand je lis tes notes de lecture, j'ai l'impression que ça me fait lire beaucoup plus lentement que d'habitude.

Voilà voilà, après cette remarque dite sans aucune mauvaise intention je sors et je vais me cacher.

Au plaisir de te lire ici ! Smile
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
 
Auteur    Message
Astazie



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 14 Avr 2009
Messages: 391
Localisation: Normandie
Âge: 66 Balance


Posté: Dim 07 Fév 2010 18:10
MessageSujet du message:
Répondre en citant

Chlorine,

Je ne sais pas du tout si le titre du livre de M.Enard fait référence au poème de G.Apollinaire.

Pour la suite , ne va pas te cacher ...merci de ta remarque je ferais attention à mon écriture . Smile
_________________
Astazie
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur absent
 
Auteur    Message
apo



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 1672
Localisation: Ile-de-France
Âge: 49 Poissons


Posté: Lun 08 Fév 2010 11:54
MessageSujet du message:
Répondre en citant

« chlorine » a écrit:
Puisqu'on parle de ponctuation


Ah, la ponctuation...! tout un art, toute une histoire !
Ca a l'air pédant et rébarbatif, au contraire c'est léger et parfumé. Certains auteurs illustres (Montaigne) en sont tatillons, "Rousseau sait à peine qu'elle existe".
Alors moi, qui suis un peu (trop) du genre vétilleux Embarassed , je me suis procuré un livre au titre totalement prétentieux mais dont un tout petit "feuilletage" transversal m'a persuadé de son délice : Traité de la ponctuation française de Jacques Drillon, Gallimard (Tel), 1991.
Un délice ? Jugez-en vous-mêmes :
"La ponctuation [...] épouse les contours saillants d'une histoire littéraire intrépide ou frileuse, constamment exploratrice ou anabasienne, comme le liquide bénévole suit en silence les arêtes ou les plis du vase qui le contient." (p. 9)
_________________
Sunt qui scire volunt
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
 
Beurk ! 
Auteur    Message
apo



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 1672
Localisation: Ile-de-France
Âge: 49 Poissons


Posté: Mar 09 Fév 2010 19:21
MessageSujet du message: Beurk ! 
MessageDescription du sujet: encore sur la ponctuation...
Répondre en citant

Ce soir je viens de lire (et je ne vous dirai pas encore où Cool ) un sublime jeu de ponctuation, que je ne puis résister à la tentation de partager avec les amis agoriens.

Descartes écrit : "Je pense, donc je suis."

Lacan, lui, écrit : Je pense : "Donc je suis."

Commentaire: "Deux points à la place de la virgule, des guillemets et le tour est joué. L'existence n'est plus qu'un énoncé. Une simple pensée, si précaire, si faible."

(PS: ceux qui liront ma prochaine note de lecture connaîtront la référence Razz mais il me manque encore environ 200 p. avant la fin...)
_________________
Sunt qui scire volunt
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
 
Auteur    Message
Astazie



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 14 Avr 2009
Messages: 391
Localisation: Normandie
Âge: 66 Balance


Posté: Ven 12 Fév 2010 10:44
MessageSujet du message:
Répondre en citant

Merci Apo, j'attends ta prochaine critique de livre.
_________________
Astazie
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur absent
Montrer les messages depuis:   
 
   Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  L'agora des livres Index du Forum » Discussion générale
Informations
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:  
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre