Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
Les notes de lectures recherchées

28 livres correspondent à cette oeuvre.

Il y a actuellement 21 notes de lecture correspondant à cette oeuvre (voir ci-dessous).

Notation moyenne de ce livre : (25 livres correspondant à cette oeuvre ont été notés)

Mots-clés associés à cette oeuvre : abandon, amitie, amour, apprivoiser, baltique, bilan, cancer, caravage, chaussures, desillusion, erreur, famille, femme, fille, folie, froid, fuite, ile, incurable, introspection, isolement, litterature-etrangere, litterature scandinave, maladie, medecin, mort, passe, paternite, regret, rencontre, retrouvailles, roman, scandinavie, secret, solitude, souvenir, suede, tristesse, vie, vieillesse

[Les chaussures italiennes | Henning Mankell, Anna Gibson]
Auteur    Message
Tchoutora



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 20 Juil 2011
Messages: 350
Localisation: Bruxelles

Posté: Dim 27 Aoû 2017 13:28
MessageSujet du message: [Les chaussures italiennes | Henning Mankell, Anna Gibson]
Commentaires : 0 >>

Un roman qui m'a fait rêver et qui m'a emportée : ah que je me verrais bien sur cette île de la Baltique ! Ce roman m'a touchée et émue par sa grande délicatesse et par sa réflexion sur l'âge, la maladie, la mort. Et il m'a apaisée par sa simplicité et sa positivité : il est bon de se laisser surprendre par la vie et il n'est jamais trop tard pour vivre de beaux moments.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Les chaussures italiennes | Henning Mankell]
Auteur    Message
andras



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 20 Sep 2005
Messages: 1792
Localisation: Ste Foy les Lyon (69) -- France

Posté: Mer 05 Oct 2016 23:21
MessageSujet du message: [Les chaussures italiennes | Henning Mankell]
Commentaires : 0 >>

J'ai vu dans ce livre une sorte de roman d'apprentissage (Bildungsroman), à la fois drôle et émouvant, dont le jeune "héros" est un type de 66 ans qui, comme il le dit vers la fin du livre, s'est "perdu lui-même". Il vit reclus sur son île, avec comme seule visite celle du facteur, trois fois par semaine, quand tout à coup débarque d'on ne sait où, Harriet, son amour de jeunesse qu'il avait un jour quitté sans même lui dire adieu. Sa vie va en être bouleversée. J'ai beaucoup aimé tous les personnages de ce roman (y compris les animaux !) dont je trouve le portrait toujours très juste. Les descriptions d'atmosphère sont également magnifiques, on est vraiment transporté dans cet archipel de la mer Baltique, on frissonne, on respire le vent du large ou bien on claque des dents au rythme des saisons qui passent. Henning Mankell sait dire juste ce qu'il faut pour nous transmettre par petites touches ce qu'il a à nous dire, à savoir que la vie nous réserve des surprises, que l'on a droit aux erreurs, qu'une deuxième ou une troisième chance peut nous être offerte même si l'on s'est vautré de façon lamentable les fois précédentes... et sans doute encore d'autres choses que l'on pourra trouver au fond de ces "chaussures italiennes", si on prend la peine de les chausser. Du grand art !
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Les chaussures italiennes | Henning Mankell]
Auteur    Message
mamoune



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 24 Sep 2005
Messages: 1949
Localisation: Ste Foy les Lyon (69)

Posté: Sam 01 Oct 2016 23:32
MessageSujet du message: [Les chaussures italiennes | Henning Mankell]
Commentaires : 0 >>

Fredrik Welin vit reclus depuis plus de 11 ans sur son île, il n'attend plus rien de la vie, forcément on a envie de savoir pourquoi....quand arrive cette femme sur son île on veux en savoir plus et ce Fredrik va bien devoir affronter les "démons" du passé. Il s'en sort pas trop mal et j'ai passé un bon moment de lecture avec ses personnages bien cabossés de la vie :)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Les chaussures italiennes | Henning Mankell]
Auteur    Message
Kundry



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 30 Juil 2008
Messages: 398
Localisation: Yvelines

Posté: Mar 23 Aoû 2016 13:25
MessageSujet du message: [Les chaussures italiennes | Henning Mankell]
Commentaires : 0 >>

Fredrik, un chirurgien à la retraire, vit isolé sur une île de la Baltique depuis l'erreur médicale qui a précipité sa mise à la retraite. Son quotidien bascule avec l'arrivée de Harriett, un amour de jeunesse. Celle-ci est gravement malade, et souhaite faire la paix avec lui avant de disparaître.

J'attendais beaucoup de ce roman: il m'avait été chaudement recommandé par ma mère qui connaît bien mes goûts, il y a de nombreuses notes de lecture enthousiastes sur l'agora et le bookcrossing, et j'adore les polars de Mankell. Pourtant, je n'ai pas été plus emballée que cela par ce roman... En fait j'ai plutôt aimé, mais le livre était en-deçà de mes attentes.

Pour les bons côtés, il y a l'histoire que j'ai trouvée très prenante, et une belle galerie de personnages qui ont le mérite d'être originaux.

Mais à côté de cela, je ne me suis pas attachée aux personnages, ni ressenti d'empathie pour eux. Par exemple, alors que j'ai beaucoup de respect et d'admiration pour Agnes, Louise m'a paru assez ridicule. Ses actions et ses déclarations me semblent surtout viser à donner un pseudo-sens à sa vie à elle, mais je ne vois pas comment cela pourrait faire changer le monde. J'ai aussi eu un peu de mal à croire à l'évolution de Fredrik, qui est un parfait misanthrope au départ.

Bref, c'est un avis en demi-teinte car j'ai avalé ce roman d'un seul trait, mais les personnages m'ont laissée assez indifférente. Peut-être l'ai-je lu à un mauvais moment.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Les chaussures italiennes | Henning Mankell]
Auteur    Message
Orchidoclaste



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 344
Localisation: Par monts et par vaux

Posté: Ven 05 Sep 2014 21:57
MessageSujet du message: [Les chaussures italiennes | Henning Mankell]
Commentaires : 0 >>

L'histoire d'un médecin retranché sur une île suédoise après avoir commis une erreur professionnelle.
Pétri de remords, il tente d'oublier et de faire oublier son existence, à l'écart de la civilisation.
On découvre peu à peu qu'il n'en est pas à sa première fuite...

Ambiance calfeutrée, intimiste, où les personnages sont tous plus ou moins torturés et malmenés par la vie.
J'ai adoré !

Mankell me rappelle un peu Paasilina, autre auteur (fétiche) qui entre drôlerie et cynisme, dépeint la nature et les hommes avec beaucoup de réalisme.

Ces auteurs nordiques sont définitivement surprenants !!!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Les chaussures italiennes | Henning Mankell, Anna Gibson]
Auteur    Message
Mariecesttout



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 18 Aoû 2007
Messages: 149

Posté: Dim 13 Oct 2013 19:40
MessageSujet du message: [Les chaussures italiennes | Henning Mankell, Anna Gibson]
Commentaires : 0 >>

Bon, voui... j'aime bien Henning Mankell. Le personnage. J'ai aimé la série des Wallander, et Profondeur plus dernièrement.
Là, les personnages ne sont pas inintéressants, c'est correctement écrit, mais j'ai eu du mal à finir..
Qu'est-ce qui me gêne? Je crois que c'est la "rédemption" dont parle l'éditeur! Très à la mode en ce moment,cette idée de rédemption, un peu trop. Il faudrait creuser au niveau sociologique à quoi cela correspond, un mélange d'une vieille empreinte chrétienne associée au moi-d'abord qui se heurte , une fois les années passées, à la dure réalité? Je ne sais pas..
Bref, très moyen à mon goût!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Les chaussures italiennes | Henning Mankell, Anna Gibso...]
Auteur    Message
VIV



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 09 Mai 2006
Messages: 184
Localisation: Auvergne

Posté: Dim 13 Oct 2013 16:56
MessageSujet du message: [Les chaussures italiennes | Henning Mankell, Anna Gibso...]
Commentaires : 0 >>

il y a si longtemps que je souhaitais lire ce livre que je ne me souvenais même plus pourquoi...
rude et émouvant, lumineux, glacé et éprouvant. Les personnages sont comme le paysage, battus par les flots de la vie, entre lâchetés, douleur et rédemption; un e très belle évocation d'un vieil artiste bottier et un garde-côte humain, discret et chaleureux. Tous les autres sont écorchés, tourmentés, hargneux ou vides...mais le résultat est percutant et sublime
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Les chaussures italiennes | Henning Mankell, Anna Gibson]
Auteur    Message
ingannmic



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 22 Aoû 2008
Messages: 737
Localisation: Mérignac

Posté: Mar 02 Juil 2013 19:13
MessageSujet du message: [Les chaussures italiennes | Henning Mankell, Anna Gibson]
Commentaires : 0 >>

Cela commence plutôt bien, sur une image insolite, celle du héros s'immergeant dans un trou d'eau creusé à même la glace, ainsi qu'il le fait quotidiennement, pour "se sentir vivant".
En arrière-plan, sa maison, seule habitation à des kilomètres à la ronde, érigée sur l'ilot désert du nord de la Suède dont il a hérité.

Fredrik Welin a 66 ans. Dans une autre vie, il a été médecin, plus précisément chirurgien orthopédiste. Il a brutalement mis fin à sa carrière lorsque à la suite d'une erreur médicale, il a amputé le bras sain d'une jeune femme promise à un brillant avenir de nageuse professionnelle. Sa décision a davantage été motivée par l'orgueil que par le remords ou la culpabilité.
Dans une autre vie, il y a quarante ans, il a connu l'amour grâce à Harriet, qu'il a soudainement quittée sans explication.
Cela fait maintenant longtemps qu'il vit sans famille ni amis, avec pour seules compagnies celles de sa chienne et de sa chatte, toutes deux âgées.
Cet homme égoïste, lâche et misanthrope, qui fait preuve envers lui-même d'une grande complaisance, ne suscite ni compassion ni empathie.

Sa tranquillité d'homme reclus est bientôt perturbée par l'irruption d'Harriet -celle-là même qu'il a abandonnée quarante ans auparavant-, déposée un beau matin sur son morceau de glace par l'hydroptère qui assure son ravitaillement.
Harriet a vieilli, elle aussi, et plutôt mal : gravement malade, elle ne se déplace plus que difficilement, à l'aide d'un déambulateur. Et c'est justement parce qu'elle sait sa fin proche qu'elle a voulu retrouver Fredrik. Elle tient à ce qu'il respecte la promesse qu'il lui a faite quatre décennies plus tôt, de l'emmener au bord d'un lac forestier qu'il avait lui-même découvert avec son père.

L'apparition de son amour de jeunesse va être le déclencheur de toute une série d'événements bouleversants, malheureusement traités par l'auteur d'une façon qui les rend peu crédibles.
Je ne vous en dis pas plus, pour ne pas gâcher votre éventuelle future lecture, mais les situations s'enchaînent avec trop de facilité, et le narrateur est confronté à des personnages dont les qualités et le mode de vie s'oppose de façon trop manichéenne à son égocentrisme. Il devient ainsi le méchant mâle parmi d’altruistes femmes aux nobles aspirations, mais qui finiront toutes par lui pardonner ses erreurs et ses manquements...

L'intrigue est cousue de fil blanc, le style n'est pas vraiment flamboyant, le narrateur s'exprimant de manière factuelle, mais je ne peux pas dire que cette lecture a été désagréable.
Malgré leur dimension parfois caricaturale, je me suis attachée aux personnages féminins de ce roman. Je reconnais aussi que l'auteur parvient, en dépit de la froideur de son héros, à doter son récit d'une certaine sensibilité, et à dépeindre avec justesse les émotions et les réflexions qu'inspirent à Fredrik l'approche de la vieillesse et la proximité de la mort.

Mais je ne crois pas que cela suffira à me donner envie d'ouvrir un autre livre d'Henning Mankell...

BOOK'ING
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Chaussures italiennes, Les | Henning Mankell]
Auteur    Message
imaspy



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 14 Mar 2008
Messages: 125
Localisation: Belgique, Athus

Posté: Sam 09 Fév 2013 18:12
MessageSujet du message: [Chaussures italiennes, Les | Henning Mankell]
Commentaires : 0 >>

Un roman qui incite à se retourner sur sa vie, faire le bilan, regarder qui on est devenu, se demander si on porte les bonnes chaussures... Quelques traces d'espoir mais aussi pas mal de tristesse, moi j'en sors le coeur serré...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Les chaussures italiennes | Henning Mankell]
Auteur    Message
C-Maupin



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 06 Mai 2006
Messages: 1917

Posté: Lun 19 Mar 2012 13:14
MessageSujet du message: [Les chaussures italiennes | Henning Mankell]
Commentaires : 0 >>

Commentaires de Gérard :
Une atmosphère originale et un personnage principal pas très sympathique (les autres non plus d'ailleurs…), mais qu'on comprend assez bien. On reste un peu à l'extérieur de cette histoire très lente et assez prévisible, mais qui pose parfois des problèmes significatifs sur la solitude, l'acceptation de ses actions, le pardon…

et de C-Maupin :
à ce qui précède j'ajouterai deux choses :
- je trouve un certain optimisme dans ce livre : il n'est jamais trop tard pour changer
- et en faveur du héros j'ai admiré sa faculté d'adaptation et son ouverture d'esprit qui lui permet d'engager un dialogue avec les "filles" délinquantes et désespérées d'Anna.

Par ailleurs j'ai beaucoup apprécié les descriptions des paysages suédois, du long hiver, de l'éclosion de l'été et la poésie qui s'en dégage.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Les chaussures italiennes | Henning Mankell]
Auteur    Message
Automnale



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 575
Localisation: Montigny le bretonneux

Posté: Dim 29 Jan 2012 20:34
MessageSujet du message: [Les chaussures italiennes | Henning Mankell]
Commentaires : 0 >>

Un très beau roman. Beaucoup d'humanité.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Les chaussures italiennes | Henning Mankell, Anna Gibson]
Auteur    Message
Kanapoutz



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 20 Avr 2006
Messages: 94
Localisation: Nice

Posté: Mer 30 Nov 2011 21:15
MessageSujet du message: [Les chaussures italiennes | Henning Mankell, Anna Gibson]
Commentaires : 0 >>

Un homme reclus sur une île suédoise avec sa chienne et sa chatte... un jour son passé resurgit et va chambouler sa vie qu'il pensait finie.
J'ai beaucoup aimé ce livre, son atmosphère dépaysante et ses personnages attachants.

Je connaissais Henning Mankell pour ses polars, je suis ravie d'avoir découvert ce roman plus intime!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Les chaussures italiennes | Henning Mankell, Anna Gibson]
Auteur    Message
Sirius



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 01 Déc 2009
Messages: 464
Localisation: Suisse

Posté: Dim 30 Oct 2011 18:50
MessageSujet du message: [Les chaussures italiennes | Henning Mankell, Anna Gibson]
Commentaires : 0 >>

Un médecin qui ne pratique plus suite à une erreur médicale qu’il a commis, vit sur une île dans sa Suède natale. Il est retiré de tout et n’aime pas les visites. Pourtant un jour, il va recevoir la visite d’une femme qu’il a aimée il y a des années et cela va changer le reste de sa vie.

Très jolis livre, dramatique par moments, beau par d’autre dégage des atmosphères qui font ressortir toute sortes d’émotions.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Les chaussures italiennes | Henning Mankell, Anna Gibso...]
Auteur    Message
parsifal



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 16 Sep 2007
Messages: 457
Localisation: Belgique

Posté: Mar 27 Sep 2011 11:23
MessageSujet du message: [Les chaussures italiennes | Henning Mankell, Anna Gibso...]
Commentaires : 0 >>

Je connaissais Mankell, comme un génial écrivain de roman policier et jamais je ne me serais imaginé une si belle surprise. Ce roman, en effet, n'est rien d'autre qu’une très belle histoire d’amour qui se lit comme un policier. Les personnages sont très bien décrits que ça soit le mystérieux protagoniste ou le sympathique facteur, avec en toile de fond les lieux charmants de l'hiver suédois, splendide. Je le conseille chaudement.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Les chaussures italiennes | Henning Mankell, Anna Gibso...]
Auteur    Message
virgom



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 27 Fév 2007
Messages: 16
Localisation: Poitiers - France

Posté: Mer 20 Juil 2011 13:26
MessageSujet du message: [Les chaussures italiennes | Henning Mankell, Anna Gibso...]
Commentaires : 0 >>

Magnifique, sans doute le meilleur Mankell !!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Les chaussures italiennes | Henning Mankell, Anna Gibso...]
Auteur    Message
rosaee



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 05 Fév 2009
Messages: 225
Localisation: Escalquens

Posté: Mar 09 Nov 2010 11:15
MessageSujet du message: [Les chaussures italiennes | Henning Mankell, Anna Gibso...]
Commentaires : 0 >>

C'est un beau livre mais si empreint de tristesse, de regrets. Fredrik nous fait part de ses impressions sur la maladie,la mort , ses erreurs, ses trahisons; et ce personnage vulnérable nous est proche.

"J'étais un petit être effrayé qui avait vu, en la personne de mon père, l'enfer brutal qui pouvait nous guetter une fois qu'on devenait adulte."

Mais Giaconelli fabrique des chaussures rouges , bleues ou noires avec une touche de violet....
"Je venais de rencontrer un maître dans un village abandonné des grandes forêts du Nord. Loin des villes , il existait ainsi des gens qui vivaient cachés et qui possédaient des connaissances merveilleuses et inattendues".
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Les chaussures italiennes | Henning Mankell, Anna Gibso...]
Auteur    Message
marque-pages



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 11 Avr 2010
Messages: 21
Localisation: Chassieu

Posté: Ven 30 Avr 2010 15:47
MessageSujet du message: [Les chaussures italiennes | Henning Mankell, Anna Gibso...]
Commentaires : 0 >>

L'auteur nous avait habitué aux enquêtes du commissaire Kurt Wallander, cet ouvrage nous fait découvrir une autre facette de son talent.
L'histoire de Frédrik Welin n'est pas banale même si sa vie de retraité reclus semble s'écouler sans heurt entre chat, chien et visites du facteur. Jusqu'au jour il aperçoit une silhouette sur la mer gelée qui vient vers lui en déambulateur.
Sa vie d'avant lui revient en pleine figure.Cette visite va bouleverser son quotidien, ses certitudes, faire ressurgir un passé enfoui, caché dans sa mémoire.
Henning Mankell nous emmène dans un récit sensible, intimiste, soigneusement écrit qui parle de solitude, de peur, d'amour.
Peut être certains le trouveront un peu trop sobre, j'ai passé un très bon moment en le lisant.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Les chaussures italiennes | Henning Mankell, Anna Gibso...]
Auteur    Message
lalyre



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 27 Nov 2009
Messages: 220
Localisation: Belgique

Posté: Dim 11 Avr 2010 10:47
MessageSujet du message: [Les chaussures italiennes | Henning Mankell, Anna Gibso...]
Commentaires : 0 >>

Une île de la Baltique ou vit Fredrik Welin ,septante ans ,cette île héritée de son père est devenu le lieu de son ermitage car cet ancien chirurgien a commis une faute très grave lors d'une opèration ,il y a dix ans .Il s'est enfermé volontairement dans la solitude glacée de l'île ,malade de culpabilité .Mais un jour,en plein hiver ,il aperçoit sur l'immensité glacée ,une vieille femme qui avance péniblement ,accrochée à un déambulateur,.Ce qu'il croit être une vision n'est autre que Harriet ,une femme qu'il a abandonnée ,quelques dizaines d'années plus tôt .Cette femme atteinte d'une maladie incurable ,est venue vers lui ,pour qu'il tienne la promesse qu'il lui a faite à l'époque ou il l'aimait .Cette promesse il va la tenir ,il quitte son île avec la vieille dame malade à la recherche d'un lac dans la forêt.Mais beaucoup de détour vont les amener dans une clairière ou vit une jeune femme seule ,c'est alors que Harriet lui annonce qu'il est le père de Louise ,cette jeune fille qui lui est apparue vêtue d'un peignoir rose .Perturbé par cette paternité annoncée tardivement ,Frédrik va assumer et décide de contacter la victime de son erreur médicale ,dont on apprend qu'il la amputée d'un bras par erreur ,une femme qui recueille des adolescentes en détresse ,à qui il offre son île pour l'aider dans sa mission .Harriet avant de mourir demande que l'on fasse une grande fête sur l'île entourée d'amis ,ce sera une fête émouvante ,Harriet en oubliera ses douleurs ,ce sera la seule et dernière fête de sa vie ,elle meurt quelques jours plus tard .Frédrik reçoit un colis ,dans celui-ci se trouve une paire de chaussures fabriquées par un vieil italien qui vont fournir enfin à l'homme blessé des chaussures dont il sera fier ......

Un très beau roman que j'ai lu comme un conte car l'histoire m'a parue invraisemblable ,par exemple cette vieille dame qui s'avance sur l'immensité verglacée. Ce roman entre deux saisons se passe sur un espace entre une île,une forêt et des caravanes .Mais j'ai aimé le style très sobre et vibrant sur les personnages, la fête ,le désir d'une femme mourante et son dernier cadeau .Des thèmes comme la solitude ,les regrets ,l'humanité ,l'amour ,la souffrance et la maladie m'ont interpellée .Un beau style ,de la poésie,un roman ou jamais on ne s'ennuie .
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Les chaussures italiennes | Henning Mankell]
Auteur    Message
nadouch



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 19 Nov 2006
Messages: 450
Localisation: Allier

Posté: Mar 23 Mar 2010 22:29
MessageSujet du message: [Les chaussures italiennes | Henning Mankell]
Commentaires : 0 >>

Un homme vit seul sur une île déserte, jusqu'au jour où une femme, armée (c'est le cas de le dire !) d'un déambulateur, fait irruption dans sa vie. Et ce n'est pas une étrangère... Voilà, tout (ou presque) m'a plus dans ce roman : le ton, les descriptions, l'ambiance, l'exotisme du Nord, les personnages, la solitude du narrateur qui habite complètement le lecteur. Seul bémol, pour lequel je ne mettrai pas la note maximale : l'introduction de certains personnages est, à mon sens, de trop, car il y a parfois du coup un peu de pathos et trop de bons sentiments. Mais que l'on pardonne !
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Les chaussures italiennes | Henning Mankell]
Auteur    Message
maroni



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 02 Jan 2009
Messages: 862
Localisation: Paris

Posté: Dim 21 Fév 2010 9:20
MessageSujet du message: [Les chaussures italiennes | Henning Mankell]
Commentaires : 4 >>

Un titre qui accroche. J'ai eu envie de lire ce livre et bien m'en a pris !
Une très belle histoire de Fredrik, un ancien médecin qui vit seul sur son île depuis une douzaine d'années. Et qui écrit dans son journal de bord des mots sur des choses futiles qui le tiennent debout, les indications du temps du jour, par exemple.
Un jour, sa vie va basculer car au loin sur la grève il voit une femme qui se déplace avec un déambulateur. C'est la femme qu'il a traitreusement abandonné il y a près de quarante ans !
Commencera alors un "road movie" qui sera autant de moments où le coeur de Fredrik sera pelé comme un oignon. Car il va avoir à connaître et reconnaître des femmes qu'il ne pouvait imaginer, ou auprès de qui il se sent le besoin de payer une dette.
L'écriture de Mankelle, est très agréable, car on se sent dans son livre comme à la maison. En tout cas je crois que c'est une bonne traduction !
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Les chaussures italiennes | Henning Mankell, Anna Gibso...]
Auteur    Message
mazel



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 08 Déc 2008
Messages: 366
Localisation: france

Posté: Jeu 21 Jan 2010 17:18
MessageSujet du message: [Les chaussures italiennes | Henning Mankell, Anna Gibso...]
Commentaires : 0 >>

et un vrai grand coup de coeur pour ce livre...

comme je n'ai pas envie de vous en dévoiler la fin... lisez le vous même, moi je le termine ce soir... je vous donne juste mes impressions de lectures...

une petite île de la Baltique, entièrement cernée par la glace pendant tout l'hiver, pour seule compagnie sa chienne et chatte, Fredrik Welin, vit en reclus depuis 12 ans.

Et puis un jour, Harriet, la femme qu'il a abandonnée trente-sept ans plus tôt débarque sur l'ile accrochée a son déambulateur...

Frédrik n'attendait plus rien... enfermé dans sa solitude et son remord, avec pour tout horizon la mer glacée, la neige et le froid... et voilà que le passé ressurgit... et l'ours qu'il était devenu va devoir reprendre contact avec le monde... affronter son amour de jeunesse mourante, affrontée la fille qu'il ne savait pas avoir, affronter la jeune femme qu'il a mutilé lors d'une opération chirurgicale...

et tous les 3, le père, la mère et la fille vont se retrouver sur l'ile... le temps des mensonges et des non-dits, doit disparaître... pour que la vie puisse reprendre...

et puis Agnes, que vat-telle décider... venir sur l'ile avec ses filles ?

Un roman que j'aurai aimé plus long... et qui est bien difficle d'accepter de fermer sur le mot fin... tellement on voudrait en savoir plus...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre