Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
   Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet L'agora des livres Index du Forum » Papotage    
Johannes Mario Simmel est mort
Auteur    Message
mazel



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 08 Déc 2008
Messages: 366
Localisation: france
Âge: 68 Vierge


Posté: Sam 03 Jan 2009 19:01
MessageSujet du message: Johannes Mario Simmel est mort
MessageDescription du sujet: auteur de polars
Répondre en citant

Crying or Very sad
Avec «On n'a pas toujours du caviar» (1959), un roman d'espionnage vendu à 30 millions d'exemplaires, l'écrivain autrichien Johannes Mario Simmel avait connu un succès international.

Il vient de mourir, à l'âge de 84 ans, le 1er janvier dans une maison de retraite à Zoug, dans le centre de la Suisse.

Il était né le 7 avril 1924, à Vienne. Sa mère, Lisa Simmel, était lectrice des studios cinématographiques Wien-Film.

Son père, Walter Simmel, juif allemand, chimiste de profession, fut contraint par le régime nazi au travail forcé sur des fusées V1 et V2 qu'il entreprit de saboter avec des défauts de fabrication dans les batteries.

L'écrivain, qui avait perdu la moitié de sa famille dans les camps de concentration nazis., travailla après la Seconde Guerre mondiale comme traducteur pour l'armée américaine, puis comme journaliste et scénariste en Autriche, avant de publier en 1947 un premier recueil de nouvelles: «Rencontres dans le brouillard».

En 1950, il s'était installé en Allemagne, où il fut rédacteur pour le magazine «Quick».

Dans «On n'a pas toujours du caviar» (1959), il racontait les aventures d'un homme qui, malgré lui, se retrouvait agent secret pendant la Seconde Guerre mondiale.

Mais son oeuvre ne s'était pas arrêtée là: «De la même étoffe que les songes» critiquait, en 1971, l'univers de la presse à scandales;

«Et voici les clowns» pointait en 1987 les risques de la manipulation génétique;

«le Protocole de l'ombre» (paru en France en 1987) faisait renaître, dans un thriller, les fantômes de la Guerre à travers l'histoire d'un homme parti refaire sa vie en Argentine;

et «les Abeilles sont devenues folles», son dernier livre publié en 2001, témoignait de son engagement contre le racisme et l'extrême-droite.

Selon l'agence suisse ATS, les livres de Johannes Mario Simmel, traduits dans plus de 30 langues, ont atteint un tirage cumulé d'environ 30 millions d'exemplaires.

source : BibliObs.com
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur absent
Montrer les messages depuis:   
 
   Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  L'agora des livres Index du Forum » Papotage
Informations
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:  
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre