Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums   InscriptionInscription 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
    Répondre au sujet L'agora des livres Index du Forum » Littérature générale    
[Le docteur Jivago | Boris Pasternak]
Auteur    Message
Kundry



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 30 Juil 2008
Messages: 325
Localisation: Yvelines
Âge: 44 Lion


Posté: Lun 20 Nov 2017 10:15
MessageSujet du message: [Le docteur Jivago | Boris Pasternak]
Répondre en citant

Je me suis laissée emporter par cette fresque historique, en me laissant bercer par sa poésie et les superbes descriptions de paysages qui me donnaient l'impression d'y être.

En revanche, alors que j'ai pris beaucoup de plaisir lors de cette lecture, je n'en ferai pas un coup de cœur. Je me suis donc un peu creusée la tête pour comprendre pourquoi, alors que normalement je suis une grande adepte des grands romans russes.

Une première chose qui m'a gêné, c'est que Pasternak a fait le choix de ne pas nous faire "plonger" dans la tête des personnages. Il décrit leurs comportements, rapporte leurs paroles... mais n'explique pas. Par exemple, aucune piste n'est donnée pour savoir ce que Jivago ressent pour Marina... ou comment il vit la décision qu'il a prise de ne pas suivre Larissa. Cela a eu pour conséquence que je me suis sentie extérieure aux personnages, sans réelle empathie. Et pour moi, c'est essentiel de m'attacher aux personnages pour adorer un roman.

L'autre chose qui m'a parfois dérangée, c'est qu'il existe de très nombreux personnages et passages dont je n'ai pas compris le réel intérêt (si ce n'est de peindre une fresque aussi complète que possible de la situation en Russie à l'époque - mais peut-être aurait-il fallu plus de connaissances historiques pour apprécier ces apartés). Par exemple, pendant quelques pages est narrée une discussion entre Larissa et une amie qui passe la voir. Cette dernière développe une longue comparaison entre la fuite d'Egypte dans l'ancien testament, et l'immaculée conception dans le nouveau. Puis on ne reparle pas de cette amie dans la suite du livre. C'est typiquement le genre de passage qui me laissait perplexe: que fallait-il en tirer?

Mais malgré ces réserves, cela reste un roman dont j'ai apprécié la lecture.

----
[Recherchez la page de l'auteur de ce livre sur Wikipedia]

 Afficher toutes les notes de lectures pour ce livre
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur absent
Montrer les messages depuis:   
 
   Répondre au sujet  L'agora des livres Index du Forum » Littérature générale
Informations
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:  
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre