Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums   InscriptionInscription 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
    Répondre au sujet L'agora des livres Index du Forum » Poésie/Conte/Théâtre    
[Pierre de soleil | Octavio Paz]
Auteur    Message
apo



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 1296
Localisation: Ile-de-France
Âge: 45 Poissons


Posté: Jeu 16 Nov 2017 15:30
MessageSujet du message: [Pierre de soleil | Octavio Paz]
Répondre en citant

« […] escribes en mi piel y esas heridas
como un traje de llamas me recubren,
ardo sin consumirme, busco el agua,
y en tus ojos no hay agua, son de piedra,
y tus pechos, tu vientre, tus caderas
son de piedra, tu boca sabe a polvo,
tu boca sabe a tiempo emponzoñado,
tu cuerpo sabe a pozo sin salida,
[…]


[…] tu écris sur ma peau, et ces blessures
comme un habit de flammes me recouvrent,
je brûle sans me consumer, je cherche l'eau,
et dans tes yeux il n'y a pas d'eau, ils sont de pierre,
et tes seins, ton ventre, tes hanches
sont de pierre, ta bouche a un goût de poussière,
ta bouche a goût de temps empoisonné,
ton corps a goût de puits sans issue,
[...] » (pp. 26-27)


« […] todo se tranfigura y es sagrado,
[…]
las rejas de los bancos y las cárceles,
las rejas de papel, las alambradas,
los timbres y las púas y los pinchos,
el sermón monocorde de las armas,
el escorpión meloso y con bonete,
el tigre con chistera, presidente
del Club Vegetariano y la Cruz Roja,
el burro pedagogo, el cocodrilo
metido a redentor, padre de pueblos,
el Jefe, el tiburón, el arquitecto
del porvenir, el cerdo uniformado,
el hijo predilecto de la Iglesia
que se lava la negra dentadura
con el agua bendita y toma clases
de inglés y democracia, […]

[…] tout se transforme, tout est sacré,
[…]
les grilles des banques et les prisons,
les grilles de papier, les fils de fer barbelés,
les timbres, les épines et les piquants,
le sermon monocorde des armes,
le scorpion mielleux à barrette,
le tigre à gibus, président
du Club végétarien et de la Croix-Rouge,
l'âne pédagogue, le crocodile
jouant au rédempteur, le père des peuples,
le Chef, le requin, l'architecte
de l'avenir, le cochon en uniforme,
le fils préféré de l'Église
qui lave sa noire denture
avec de l'eau bénite et prend des leçons
d'anglais et de démocratie, [...] » (pp. 36-37)


« […] y su grito y el grito del verdugo
y el grito de la víctima...
son llamas
los ojos y son llamas lo que miran,
llama la oreja y el sonido llama,
brasa los labios y tizón la lengua,
el tacto y lo que toca, el pensamiento
y lo pensado, llama el que lo piensa,
todo se quema, el universo es llama,
arde la misma nada que no es nada
sino un pensar en llamas, al fin humo :
no hay verdugo ni víctima...
[…]

[…] et son cri et le cri du bourreau
et le cri de la victime...
les yeux
sont des flammes et flammes ce qu'ils regardent,
une flamme l'oreille, une flamme le son,
des braises les lèvres, un tison la langue,
le toucher et ce qu'il touche, la pensée
et le pensé, flamme est celui qui pense,
tout brûle, l'univers est flamme,
et brûle le néant lui-même qui n'est rien
qu'une pensée en flammes, enfin de la fumée :
il n'y a bourreau ni victime...
[...] » (pp. 46-47)

----
[Recherchez la page de l'auteur de ce livre sur Wikipedia]
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
 
Octavio le grand
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1276
Localisation: Nîmes
Âge: 57 Lion


Posté: Ven 17 Nov 2017 14:03
MessageSujet du message: Octavio le grand
Répondre en citant

Quelle audace cher apo en laissant la poésie d'Octavio Paz se déployer sans un mot de commentaire !
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
 
Auteur    Message
apo



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 1296
Localisation: Ile-de-France
Âge: 45 Poissons


Posté: Sam 18 Nov 2017 11:46
MessageSujet du message:
Répondre en citant

Audace, tu trouves ? C'était au contraire un sentiment d'insuffisance à écrire quelque chose qui ajoute à la compréhension pouvant sourdre des vers, et qui encouragerait à les lire plutôt que de laisser indifférent.
Contrairement à ce que je crois de toi, ami Franz, je suis un très piètre lecteur de poésie, intimidé donc, et coincé... De plus, dans ce cas-là, je me suis principalement (trop ?) concentré sur la traduction : en relater eût été à la fois trop technique, véritablement prétentieux, et assurément hors contexte.
Mais lorsqu'une personne de confiance et d'affects me donne un bon conseil, aussitôt suivi, je veux bien le partager, de la manière qui me paraît efficace. Ai-je mal fait?
_________________
Sunt qui scire volunt
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
 
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1276
Localisation: Nîmes
Âge: 57 Lion


Posté: Sam 18 Nov 2017 16:27
MessageSujet du message:
Répondre en citant

Que nenni ! Tu as bien fait et Octavio Paz est un très grand poète, à mon sens. A bientôt cher apo !
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
Montrer les messages depuis:   
 
   Répondre au sujet  L'agora des livres Index du Forum » Poésie/Conte/Théâtre
Informations
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:  
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre