Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums   InscriptionInscription 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
    Répondre au sujet L'agora des livres Index du Forum » Essai/Document/Pratique    
[La route bleue | Kenneth White]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1267
Localisation: Nîmes
Âge: 57 Lion


Posté: Lun 06 Nov 2017 17:36
MessageSujet du message: [La route bleue | Kenneth White]
Répondre en citant

« Le sens de l’espace ».
De ses nombreuses pérégrinations intellectuelles et géographiques, Kenneth White prend le chemin bleu du fleuve Saint-Laurent que les Amérindiens ont de tout temps nommé le « chemin qui marche », de Montréal au Labrador, comme un itinéraire ample et inspirant, un cheminement mental vers le dépouillement et la clairvoyance. En cherchant à remonter aux « principes », le poète fraie avec les éléments primordiaux : « roche, vent, pluie, neige, lumière » et passe des seuils jusqu’à entrer dans le « grand rapport » pour pouvoir écrire le monde.
L’auteur relate ses rencontres avec humour et empathie. Sa route démarrée à Montréal s’émaille d’anecdotes drôles et révélatrices. Des listes de mots, des expressions québécoises, des haïkus s’égrènent et s’insèrent avec naturel dans le récit à mesure que les kilomètres défilent : Québec, Chicoutimi, Pointe-Bleue, Havre-Saint-Pierre, Schefferville, Goose Bay. Les terres nues du Labrador offre enfin avec la baie d’Ungava, [« Le Lieu le plus lointain » en esquimau] et ouvre sur un long poème aux accents rimbaldiens, une dérive métaphysique, sans lieu ni formule, aux abords d’un immense espace blanc.
Ecrite avec allant et simplicité, fluidité et lucidité, « La Route bleue » peut trouver de nouveaux lecteurs à travers les rééditions successives (2013, 2017) et bon marché (8 €) de l’éditeur Le Mot et le reste. Sises à Marseille, les éditions ont le bon goût de plonger dans les années fécondes de Kenneth White pour en exhumer des textes remarquables épuisés depuis des années à l’instar de « La Route bleue » [Grasset et Fasquelle, cop.1983]. Alors que le fondateur de l’Institut international de géopoétique a cédé sa place de président, il peut être éclairant pour lecteur d’aller à la rencontre d’un écrivain ensemençant les paysages de ses traversées éphémères, les fécondant durablement aux regards d’autrui avec des textes évocateurs. Bien des éléments du récit retiennent l’attention et aiguisent la curiosité. Kenneth White puise aux sources inspirantes de la littérature avec Thoreau, Lawrence, Whitman, Basho… et surtout il sait donner à ressentir la vastitude des terres d’Amérique avec une économie de moyens qui est le résultat d’une remarquable assimilation et d’une longue décantation fructueuses.

----
[Recherchez la page de l'auteur de ce livre sur Wikipedia]
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
Montrer les messages depuis:   
 
   Répondre au sujet  L'agora des livres Index du Forum » Essai/Document/Pratique
Informations
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:  
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre