Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums   InscriptionInscription 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
    Répondre au sujet L'agora des livres Index du Forum » BD    
[Rio Negro | Iwan Lepingle]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1267
Localisation: Nîmes
Âge: 57 Lion


Posté: Ven 20 Oct 2017 14:12
MessageSujet du message: [Rio Negro | Iwan Lepingle]
Répondre en citant

Far West austral.
Passé le Rio Negro, s’ouvre la Patagonie argentine et ses vastes plateaux arides et ventés. Après la Conquête du désert par l’armée à la fin du XIXe siècle, exterminant les Indiens rétifs à la domination espagnole, les terres furent ouvertes à la colonisation et à la poussée d’estancias vivant de l’élevage ovin, attirant un peuplement européen cosmopolite (Gallois, Ukrainiens, Allemands, Italiens, etc.). Richter, jeune homme ayant fui l’Allemagne pour des raisons politiques, vit depuis un an dans une bergerie esseulée de la pampa, sur les terres de Valdez. Il rapporte à son employeur qu’il a découvert des moutons égorgés, résultat d’une rapine délibérée émanant d’une bande organisée. Trehmann et sa fille Hannah, en visite chez Valdez, confirment un vol de chevaux sur leur domaine. Richter et Hannah enquêtent. Ils découvrent un groupe d’Anglais, mené par Jones, ancien chasseur d’Indiens, occupant une ancienne mission jésuite. Découverts, ils prennent la fuite. Les malfrats, sûrs de leur force, viennent sommer Trehmann de céder ses terres pour 200 pesos et déguerpir dans les quatre jours. Richter prend la mesure de l’arnaque, s’adressant aux gauchos réunis et prévoit que les prédateurs étendront leur mainmise sans état d’âme et sans frein, spoliant un à un les éleveurs de la région. Il faut réagir avec un plan mais les éleveurs sont réticents à se battre, chacun cherchant de bonnes excuses pour se replier dans son estancia, attendant que l’orage s’abatte sur les autres.
Avec un graphisme proche de la ligne claire rehaussé par un lavis en nuances de gris, Iwan tire l’épingle de son jeu et délivre une œuvre prenante malgré un cadrage et une mise en page statiques. L’intrigue est suffisamment forte pour tenir le lecteur en haleine. Elle est largement soutenue par la psychologie fouillée et vraisemblable des personnages. Les non-dits ou le laconisme s’expriment sur des visages éloquents. Les doutes et les atermoiements sont visibles. L’amour non porté par les gestes et les mots disparaît sans laisser de trace, laissant un goût d’inachèvement et d’amertume, le sel de l’existence.

----
[Recherchez la page de l'auteur de ce livre sur Wikipedia]
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
Montrer les messages depuis:   
 
   Répondre au sujet  L'agora des livres Index du Forum » BD
Informations
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:  
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre