Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums   InscriptionInscription 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
    Répondre au sujet L'agora des livres Index du Forum » Littérature générale    
[Cette chose étrange en moi | Orhan Pamuk]
Auteur    Message
Swann




Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 19 Juin 2006
Messages: 2114


Posté: Dim 10 Sep 2017 9:41
MessageSujet du message: [Cette chose étrange en moi | Orhan Pamuk]
Répondre en citant

Je n'avais jamais lu de roman d'Orhan Pamuk avant et c'est une très belle découverte.
Ce qui m'a frappée, c'est l'incroyable pouvoir évocateur de son écriture. Mevlut, qui a rejoint son père à Istamboul pour l'accompagner dans la vente ambulante de yaourt, puis, plus tard, de boza, vit dans des torrents d'odeurs, de couleurs, de textures, sans qu'il y ait ostentation ni d'extension dans la manière de décrire de Pamuk. Il dit et nous percevons.
Le destin de Mevlut est rapporté en polyphonie, comme si son histoire était racontée en présence de témoins, vivants et morts, qui interviennent parfois dans la conversation, contredisant celui qui vient de s'exprimer, mais non pas comme dans une conversation ; plutôt comme une collecte de propos. On a parfois l'impression que Mevlut n'a pas de chance, plus souvent qu'il est porté par la volonté des autres et annihilé de sa propre inertie, il passe pour un naïf. Et cela va dans le sens de son bonheur : quand il épouse une femme à laquelle il ne songeait point, c'est bien elle qui lui apporte le bonheur, c'est le métier "par défaut" qu'il exerce qui correspond à son tempérament profond, celui où on le voit entreprenant, souriant... et pourtant, les malentendus ont parfois des conséquences tragiques.
J'ai beaucoup aimé aussi l'évocation d'Istamboul au XXème siècle, j'ai énormément appris tant sur les modes de vie que sur les événements historiques majeurs qui ont traversé cette ville.
Une belle découverte.

----
[Recherchez la page de l'auteur de ce livre sur Wikipedia]
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur absent
 
Auteur    Message
apo



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 1293
Localisation: Ile-de-France
Âge: 45 Poissons


Posté: Lun 11 Sep 2017 15:41
MessageSujet du message:
Répondre en citant

Tiens ! voilà un livre qu'on aurait bien pu lire en même temps... Traduction française très tardive par rapport à d'autres langues européennes, j'ai l'original chez moi depuis des années, et bien qu'on m'ait dit que c'est le meilleur Pamuk jusqu'à présent, je n'ai jamais saisi l'occasion de le lire. (Tu sais, pour moi Pamuk est un peu comme Eco : tant qu'il m'en reste à lire sur mes étagères, l'espoir ne me quitte point...)
De toute façon Valérie Gay le traduit toujours à merveille, cela vaut donc la peine d'avoir attendu longtemps son travail.
La polyphonie que tu évoques, personnellement, je trouve que c'est, exploré sous différentes formes et de manières diverses, le grand thème de l'écriture de Pamuk.
_________________
Sunt qui scire volunt
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
Montrer les messages depuis:   
 
   Répondre au sujet  L'agora des livres Index du Forum » Littérature générale
Informations
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:  
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre