Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums   InscriptionInscription 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
    Répondre au sujet L'agora des livres Index du Forum » Essai/Document/Pratique    
[L'art du paysage | Kenneth Clark]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1248
Localisation: Nîmes
Âge: 57 Lion


Posté: Sam 06 Mai 2017 11:15
MessageSujet du message: [L'art du paysage | Kenneth Clark]
Répondre en citant

L’historien d’art britannique Kenneth Clark (1903-1983) a publié L’art du paysage en 1949. En 2010, Arléa reprend le flambeau éditorial avec panache et met à la portée du lecteur francophone un texte d’une profonde érudition, limpide et fluide, qui ne jargonne jamais et qui creuse avec intelligence et sensibilité la représentation du paysage en peinture du Moyen Âge au XXe siècle. Le paysage symbolique (Van Eyck, Fra Angelico) débute l’étude avec la vision religieuse qui condamne les sensations et prône la représentation symbolique d’objets détenteurs d’une vérité spirituelle. Ce qui peut être saisi est représenté et juxtaposé dans un jardin enclos. Quand la lumière constituera l’unité du tableau, un nouveau chapitre s’ouvrira sur le paysage réaliste (Vermeer, Canaletto). L’auteur dresse une typologie des paysages qui permet d’en jalonner l’histoire en respectant une chronologie sous-jacente. S’ensuivent le paysage fantastique (Bosch, Grünewald, Altdorfer) alors que les turpitudes humaines s’y expriment dans des représentations sombres et torturées de la nature, le paysage idéalisé (Poussin, Le Lorrain) s’inspirant des poètes de l’Antiquité, Ovide et surtout Virgile, chantre de la vie pastorale, le paysage naturaliste (Constable, Corot, Courbet, Monet, Renoir) donnant à goûter une nature fidèlement reproduite, le paysage où les sentiments sont portés par une lumière exacerbée (Turner, Van Gogh) et enfin le paysage rationalisé (Seurat, Cézanne) composé selon une géométrie pensée, projetée et idéale. L’épilogue tente d’esquisser une trajectoire prospective (Gauguin, Picasso, Klee) mais reconnaît son impuissance à l’imaginer. Toutefois, selon Kenneth Clark, l’art du paysage continuera ses métamorphoses, vitalisé par un « Esprit [humain qui] réussit toujours à se donner une forme visible ».

----
[Recherchez la page de l'auteur de ce livre sur Wikipedia]
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
Montrer les messages depuis:   
 
   Répondre au sujet  L'agora des livres Index du Forum » Essai/Document/Pratique
Informations
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:  
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre