Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums   InscriptionInscription 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
    Répondre au sujet L'agora des livres Index du Forum » Littérature générale    
[Les temps difficiles | Charles Dickens]
Auteur    Message
C-Maupin




Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 06 Mai 2006
Messages: 1884


Posté: Dim 19 Mar 2017 17:34
MessageSujet du message: [Les temps difficiles | Charles Dickens]
Répondre en citant

Un court roman qui m'a cependant paru un peu long, Dickens insistant parfois lourdement et utilisant de façon un peu trop appuyée à mon goût le comique de répétition.
Toutefois le sujet du roman est plein d'intérêt :
1°) Comme dans beaucoup de ses livres Dickens s'intéresse à l'éducation, se fait le dénonciateur de toutes ces écoles pour pauvres où on les éduque au profit des patrons.
2°) Dénonce les conditions de vie dans une ville manufacturière et la pollution, dont les ouvriers sont particulièrement victimes
3°) Dénonce le fossé infranchissable entre patrons et ouvriers (les Bras pour ceux-là, qui ne peuvent même pas voir des hommes en leurs ouvriers), l'égoïsme borné des capitalistes et la façon dont des démagogues manipulent les ouvriers
4°) Les lois à deux vitesses permettant divorce ou séparation aux riches et abandonnant les pauvres à leur malheur.
Il ne propose évidemment aucune solution et échappe au piège du happy end et du paternalisme (contrairement à Hector Malot, mais ce dernier écrit pour les enfants)

----
[Recherchez la page de l'auteur de ce livre sur Wikipedia]
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé en ligne
Montrer les messages depuis:   
 
   Répondre au sujet  L'agora des livres Index du Forum » Littérature générale
Informations
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:  
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre