Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums   InscriptionInscription 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
    Répondre au sujet L'agora des livres Index du Forum » Essai/Document/Pratique    
[Sur les chemins noirs | Sylvain Tesson]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1198
Localisation: Nîmes
Âge: 56 Lion


Posté: Sam 11 Fév 2017 15:05
MessageSujet du message: [Sur les chemins noirs | Sylvain Tesson]
Répondre en citant

« […] ceux que j’ai croisés ne m’ont peut-être pas vus… »
Avant, lire Sylvain Tesson pouvait paraître anecdotique. Ce jeune homme, énervant dans ses envolées et jouisseur dans ses ascèses, continuellement parti voir ailleurs si la toundra est plus verte, revenant avec un livre truffé d’aphorismes relatant son aventure exotique à monnayer auprès d’un éditeur pour financer un autre voyage déjà sur le grill, semblait donner des leçons avec son ton péremptoire, ses références assénées et son mode de vie hédoniste. Le credo : « Se déplacer vite, loin et beaucoup ». Quelle purge ! Et puis sa chute digne d’Icare, et dingue, et dong, de plus de huit mètres d’un toit chamoniard dû à une soulographie aiguë avait parachevée une œuvre bâtie dans les éthers, à terre. Alors que je n’attendais rien, « Sur les chemins noirs » est arrivé avec un titre accrocheur. Il me fallait reconnaître à l’écrivain l’art d’en trouver de bons : « L’axe du loup » (Laffont, 2004), « Petit traité sur l’immensité du monde » (Ed. des Equateurs, 2005), « Bérézina » (Guérin, 2015) entre autres exemples puisés dans une bibliographie déjà bien fournie. Alors que l’auteur a pris « cinquante ans en huit mètres », qu’il est défoncé, et cloué pendant des mois dans un lit d’hôpital, il se fait la promesse de traverser la France à pied s’il retrouve l’usage de ses jambes. Affaibli mais debout, la colonne vertébrale cloutée, hémiplégique, atteint du haut-mal (la litanie de ses maux sera égrenée sans épanchement tout au long du périple tel un chapelet de douleur), Sylvain Tesson démarre sa traversée solitaire à Tende, splendide ville italienne du Mercantour à la frontière italienne et vise le cap de La Hague, au bout de la presqu’île normande du Cotentin. Du 24 août au 8 novembre 2015, par des chemins de traverse dénichés dans les friches d’un territoire resté en marge, une France hyper-rurale sous équipée en infrastructures et en services, le pérégrin avance en grinçant parfois des dents et des os, bivouaque, prend l’eau et le soleil, des notes et le maquis, avec un goût prononcé pour l’invisibilité et la pensée magique, le chemin devant le guérir de ses blessures invalidantes.
Le journal de marche à l’écriture sèche et dépouillée, à la pensée en mouvement, lapidaire et concise, se lit sans temps mort, avec un plaisir constant que des bonheurs d’écriture avivent et parsèment sans cesse avec la régularité de cailloux blancs jalonnant les chemins. Ainsi, du sud-est, il peut écrire : « […] la chaleur du calcaire… est l’odeur de la lumière » ; au nord-ouest ce sera : « C’était un pays plat… avec des sentiers sablonneux et des reliefs comme de grandes caresses de la paume ». Jamais condescendant, plutôt en retrait, ne transcrivant qu’a minima les conversations glanées en chemin, l’auteur, digne et de haute tenue, délivre un récit bref, prenant, sans pathos pourtant, calquant sa trajectoire sur celle du loup, au plus près du monde, de la terre et des pierres.

----
[Recherchez la page de l'auteur de ce livre sur Wikipedia]

 Afficher toutes les notes de lectures pour ce livre
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
Montrer les messages depuis:   
 
   Répondre au sujet  L'agora des livres Index du Forum » Essai/Document/Pratique
Informations
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:  
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre