Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
    Répondre au sujet L'agora des livres Index du Forum » Littérature générale    
[Autres cauchemars | Yigit Bener]
Auteur    Message
apo



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 1909
Localisation: Ile-de-France
Âge: 52 Poissons


Posté: Sam 05 Juil 2014 21:27
MessageSujet du message: [Autres cauchemars | Yigit Bener]
Répondre en citant

Dans chacune des nouvelles qui composent l'ouvrage, il est question d'un animal... cauchemardesque ! Scorpion, araignée, sauterelle, moustique, tortue, grenouille, cafard, crevette, éphémère, ténia, fourmi, mouche et autres vermines s'immiscent dans la vie de chaque personnage (la crevette étant l'exception, car elle est la narratrice d'une nouvelle très drôle, anti-raciste) pour en révéler - par le dégoût ou la phobie ou d'autres sentiments qu'ils lui provoquent - un vice intime, ou bien pour lui inspirer des méditations impromptues sur de publics opprobres.
Parmi ces derniers, certains sont assez internationaux et représentatifs de notre contemporanéité, d'autres concernent des épisodes de l'histoire récente de la Turquie (disons depuis le coup d’État de 1980) ou des fragments de son discours politique qui, s'ils ne sont pas toujours immédiatement reconnaissables à l'étranger, sont souvent indiqués en fin de nouvelle par d'opportunes et brèves notes de l'auteur ou de la traductrice. La bestiole aussi est souvent représentée par un petit dessin en fin de nouvelle, ce qui parfois n'est pas superflu et toujours agréable typographiquement.
La dernière nouvelle, en partant d'un pastiche kafkaïen, se transforme en farandole de cauchemars d'hommes et d'insectes entremêlés et en succession. Mais dans leur ensemble, les textes se caractérisent par une très grande originalité de construction, plein d'expérimentations réussies, la subtilité de l'ellipse dans la critique de la société, un ton tour à tour enlevé ou grave ; certains recours stylistiques (cf. l'usage des italiques) sont hérités non du père de l'auteur (Erhan Bener) mais de son oncle Vüs'at Bener (1922-2005), grand nouvelliste qui a eu son moment de gloire dans les années 1950 et qui, je l'espère, connaîtra un jour en France aussi une renommée proportionnelle à son talent - d'autant plus remarquable à l'époque.
Très jolie traduction de l'amie Célin.

----
[Recherchez la page de l'auteur de ce livre sur Wikipedia]
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé absent
Montrer les messages depuis:   
 
   Répondre au sujet  L'agora des livres Index du Forum » Littérature générale
Informations
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:  
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre