Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
    Répondre au sujet L'agora des livres Index du Forum » Littérature générale    
[Un soir au club | Christian Gailly]
Auteur    Message
Nadjalou




Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 15 Déc 2006
Messages: 77
Localisation: Strasbourg
Âge: 53 Gémeau


Posté: Lun 01 Jan 2007 15:08
MessageSujet du message: [Un soir au club | Christian Gailly]
Répondre en citant

C'est l'histoire de Simon, pianiste de jazz autrefois renommé. Il ne joue plus de musique depuis dix ans. Devenu ingénieur, marié et père d'un grand fils, Simon traîne son semblant de vie, son semblant d'être, son âme morte.
Jusqu'au jour où il est appelé pour une panne dans une usine de bord de mer. La panne est complexe. Pour la résoudre, Simon est amené à manquer son train de retour. Il prévient Suzanne, sa femme. Du coup, pour le remercier, son collègue l'invite à prendre un verre dans un club de jazz. Juste un verre. Un verre, en attendant le prochain train. Dix ans que cela ne lui était plus arrivé, à Simon. Tout est là, à nouveau. Coltrane. Vodka. Ambiance rouge.
C'est alors que se produit la bascule. C'est instantanné, c'est triste et joyeux à la fois. Simon est mis à l'épreuve de l'inattendu, l'improbable, le miraculeux. On n'est jamais tout à fait prêt, à ce moment-là. On est saisit, glacé, pétrifié, comme sur le pas d'une porte - se demandant si l'on va l'ouvrir ou la fermer.
Au sous sol du Club, de jeunes musiciens montent sur scène et entament un trio. Le style du jeune pianiste est très inspiré par celui de Simon, la parfaite imitation du sien. Simon, partagé entre joie et effroi, brûle alors de toucher à ce piano : "juste histoire voir si...". A la pause, le voici qui pirate en tremblant l'instrument. Debbie, la propriétaire des lieux, reconnaît alors ce doigté, ce touché, ce pianoté. Elle décide de l'accompagner de son chant.
Plus rien ne peut faire obstacle à la révélation amoureuse. Pour la deuxième fois, Simon manque son train, prévient Suzanne.
Ce ne sera pas la dernière fois que Simon manquera son train, mais je ne vais pas vous raconter tout le récit. Juste une citation : "Etait-ce le commencement de quelque chose ? N'était-ce pas plutôt la fin de quelque chose ? Ni l'un ni l'autre. C'était l'un et l'autre. Quelque chose d'autre. D'entre les deux."
Simon accepte de vivre la bascule. Et, forcément, cela fait tout bouger autour de lui. Cela met en mouvement sa femme. Cela met en mouvement Debbie. Et d'autres encore.
Un livre simple, intense, musical. Un livre que j'aime.

----
[Recherchez la page de l'auteur de ce livre sur Wikipedia]

 Afficher toutes les notes de lectures pour ce livre
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur absent
Montrer les messages depuis:   
 
   Répondre au sujet  L'agora des livres Index du Forum » Littérature générale
Informations
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:  
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre