Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
Les notes de lectures recherchées

14 livres correspondent à cette oeuvre.

Il y a actuellement 7 notes de lecture correspondant à cette oeuvre (voir ci-dessous).

Notation moyenne de ce livre : (8 livres correspondant à cette oeuvre ont été notés)

Mots-clés associés à cette oeuvre : 2009, barbarie, fait-divers, folie, foule, france, guerre, horreur, meurtre, pocket, prussien, roman, sauvagerie

[Mangez-le si vous voulez | Jean Teulé]
Auteur    Message
isamax56



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 05 Fév 2009
Messages: 345
Localisation: bretagne

Posté: Mer 28 Nov 2012 7:35
MessageSujet du message: [Mangez-le si vous voulez | Jean Teulé]
Commentaires : 2 >>

J'avais lu du bien de ce livre, j'ai été très déçue. Certes, très bien documenté, mais je n'y ai pas retrouvé la verve et l'humour habituel de Teulé, un livre qui me laisse une sensation de baclé.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Mangez-le si vous voulez | Jean Teulé]
Auteur    Message
Astazie



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 14 Avr 2009
Messages: 391
Localisation: Normandie

Posté: Dim 11 Nov 2012 21:05
MessageSujet du message: [Mangez-le si vous voulez | Jean Teulé]
Commentaires : 0 >>

L'affaire de Hautefaye, parfois appelée « drame de Hautefaye », est relative au supplice et la mise à mort par immolation d'Alain de Monéys, lors d'une foire dans le village de Hautefaye en Dordogne, le 16 août 1870, et au procès des responsables qui s'ensuivit.

Cette affaire se situe dans le contexte de la guerre franco-allemande et des passions exacerbées qu'elle a provoquées dans la population de ce petit village, suite à un malentendu. Alain de Monéys a en effet été pris pour un Prussien. Les rumeurs de cannibalisme dues à des propos attribués au maire du village et à des actes supposés des villageois ont amplifié le caractère barbare de l'événement.

Plusieurs ouvrages ont été consacrés à cette affaire. ( source Wikipédia).

Jean Teulé sait servi de cette histoire pour faire la trame de son roman. Il a saisi une anecdote, un fait réel de l' Histoire de France. Ce livre raconte la fin tragique d'un jeune homme, victime d'une foule devenue folle. La folie peut s'emparer de n'importe qui, et n'importe quand .

Alain de Moynès, 28 ans débutait sa journée avec des projets pleins la tête. Il était attentif, respectueux aux moindres faits et gestes de ses concitoyens. Lors de ces rencontres, un mot est prononcé, haut et fort " prussien" . La foule s'empare de celui qui doit l'avoir dit. Commence alors une descente aux enfers pour Alain de Moynès, Les coups s'accumulent, mais ce ne sont que les prémices d'une horreur insoutenable et parfois si difficile à lire. L'acharnement de la foule ira jusqu'à la mise à mort, et les hommes se livrent au cannibalisme. Le village, le lendemain, est stupéfait que de tels actes aient pu se produire.

L'écriture est agréable, le fait est réel, et ne doit pas tomber dans l'oubli. Une violence collective qui s'acharne sur un bouc émissaire.Est-elle encore possible de nos jours ?
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Mangez-le si vous voulez | Jean Teulé]
Auteur    Message
chlorine



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 30 Sep 2006
Messages: 620
Localisation: Paris

Posté: Ven 30 Mar 2012 19:20
MessageSujet du message: [Mangez-le si vous voulez | Jean Teulé]
Commentaires : 6 >>

Je n'ai pas du tout aimé ce livre.
Dès les toutes premières lignes j'ai eu l'impression, pour reprendre l'expression d'une amie, "qu'il avait été écrit avec les pieds", ce qui a rendu l'immersion difficile.
De plus, bien que le livre soit basé sur un récit avéré, j'ai du mal à croire que l'auteur ne s'égare pas quand je vois le héros, après avoir subi mille suplices, capable encore de se relever et d'essayer de se sauver, voir de se défendre.

On pourra à mon avis se contenter de lire le quatrième de couverture, utile lui pour garder en-tête le point auquel une foule peut devenir mauvaise.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Mangez-le si vous voulez | Jean Teulé]
Auteur    Message
Tchoutora



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 20 Juil 2011
Messages: 350
Localisation: Bruxelles

Posté: Jeu 01 Mar 2012 20:04
MessageSujet du message: [Mangez-le si vous voulez | Jean Teulé]
Commentaires : 1 >>

C'est atroce ! Le récit, tout en sobriété, d'une folie, bête, aveugle et collective. Personne n'aurait l'idée d'inventer une histoire pareille... mais la réalité dépasse la fiction et celle-ci est basée sur un fait réel. Je n'aimais déjà pas trop la foule, ce n'est pas cette lecture qui va arranger les choses !
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Mangez-le si vous voulez | Jean Teulé]
Auteur    Message
ingannmic



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 22 Aoû 2008
Messages: 737
Localisation: Mérignac

Posté: Jeu 07 Avr 2011 12:04
MessageSujet du message: [Mangez-le si vous voulez | Jean Teulé]
Commentaires : 0 >>

Jean Teulé est un conteur de destins.
Destins piteux ou célèbres, malheureux ou grandioses, sont autant d'histoires à exploiter, une aubaine pour cet auteur qui aime traquer les différentes formes d'expression de l'humanité, dans ce qu'elle a de pire ou de meilleur.

Avec "Mangez-le si vous voulez", c'est bien le pire qu'il met en scène. Inspiré d'un fait divers survenu dans le Périgord à la fin du XIXème siècle, le récit des mésaventures -et c'est un euphémisme !- du malheureux Alain de Moneys démontre la propension de l'homme à verser dans la barbarie collective.
Bien connu dans son village et aux alentours pour sa gentillesse et sa générosité, le jeune Alain vient d'ailleurs d'être élu adjoint au maire de sa commune. Il doit partir prochainement sur le front de la guerre qui oppose la Prusse à la France, en dépit des possibilités que son statut social lui offrait de se soustraire à cette mobilisation. Ce matin-là, il se rend à la foire du village voisin de Hautefaye. Il est à peine arrivé sur les lieux qu'un malentendu monte contre lui un groupe de villageois, auquel se joignent bientôt plusieurs dizaines de Hautefayois, qui vont pratiquer tout au long de cette journée d'enfer les pires tortures sur la personne de M. De Moneys. Et les plus acharnés à le faire souffrir se révèlent parfois être des camarades d'enfance où des personnes à qui il a récemment rendu service...

Qu'est-ce qui a ainsi transformé des villageois a priori paisibles et joviaux en cette horde sauvage et cruelle ?
La sécheresse, qui depuis des mois échauffent les esprits, et rend les conditions d'existence difficiles ?
La guerre, certes lointaine, mais qui exalte la tendance naturelle des individus à la violence et à la haine de l'autre ?
Alain de Moneys s'est finalement trouvé au mauvais endroit au mauvais moment, victime du besoin de défoulement collectif exprimé par ses tortionnaires.

Avec une écriture dépouillée mais agréable, sur un ton presque détaché, Jean Teulé laisse la place aux faits, détaillant chaque étape du calvaire d'Alain du Moneys, n'épargnant pas le lecteur (certaines scènes sont à la limite du supportable). "Mangez-le si vous voulez" est un récit court mais intense, qui n'a pas besoin, pour être éloquent, d'effets de style ou de développements superflus : l'auteur s'y met au service de l'histoire, et c'est suffisamment édifiant !


[url=://bookin-ingannmic.blogspot.com]BOOK'ING[/url]
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[mangez le si vous voulez | jean teule]
Auteur    Message
Claudine



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 15 Nov 2007
Messages: 354
Localisation: la rochelle

Posté: Ven 07 Jan 2011 23:50
MessageSujet du message: [mangez le si vous voulez | jean teule]
Commentaires : 0 >>

Quelle histoire stupéfiante! Je n'ai pas trop aimé l'écriture de ce livre mais le sujet, qui est un évènement réel, est d'une cruauté incroyable. La puissance, l'aveuglement, la perte de contrôle de la foule déstabilise profondément.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Mangez-le si vous voulez | Jean Teulé]
Auteur    Message
mazel



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 08 Déc 2008
Messages: 366
Localisation: france

Posté: Jeu 18 Juin 2009 17:48
MessageSujet du message: [Mangez-le si vous voulez | Jean Teulé]
Commentaires : 1 >>

Honnête reconstitution historique, en tout cas pour l’ambiance, l’atmosphère, les descriptions (un plan très sommaire à chaque début de chapitre permet de suivre le calvaire du jeune homme), l’utilisation du présent rend le récit plus dramatique au fur et à mesure que la journée s’étale, le lecteur sent bien que la fin est inéluctable pour le jeune homme.
Est-ce un bon roman pour autant ?

Ma foi, il se lit d’une traite, la folie de groupe et la bêtise qui se transmet d’homme à homme, de femme à femme, à chaque fois plus violente, à chaque fois plus folle, comme un virus qui s’étend avec une rapidité stupéfiante, sont parfaitement illustrées.

Pour autant, il m’a semblé, à quelques moments, que certains épisodes étaient assez peu crédibles (le jeune homme, écartelé, les fémurs et épaules déboîtés et disloqués, quelques orteils arrachés, parvient à prendre la fuite, à saisir un bâton et tenter de se défendre ?) et que, au final, le tout est tout de même très sommaire.

Au final, ma foi… ça se lit. Mais ça s’oublie sans doute très vite aussi…
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre