Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
Les notes de lectures recherchées

6 livres correspondent à cette oeuvre.

Il y a actuellement 6 notes de lecture correspondant à cette oeuvre (voir ci-dessous).

Notation moyenne de ce livre : (6 livres correspondant à cette oeuvre ont été notés)

Mots-clés associés à cette oeuvre :

[Tex. 537, Anasazi | Gianluigi Bonelli ; Aurelio Galleppini]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1516
Localisation: Nîmes

Posté: Mar 15 Aoû 2017 16:36
MessageSujet du message: [Tex. 537, Anasazi | Gianluigi Bonelli ; Aurelio Galleppini]
Commentaires : 0 >>

Anasazi.
Chevauchant dans le désert en direction du canyon au sein duquel se dissimule la cité hopi abandonnée, Tex, les deux Kit et Tiger Jack espèrent éviter une confrontation mortelle entre les Hopis menés par Tumak et la caravane de l’archéologue Lovestock elle-même menacée par son escorte cornaquée par Link Miller, le découvreur du site sacré.
Claudio Nizzi a écrit une partition fluide en orchestrant la double menace autour de l’archéologue anglais désireux de faire progresser la science à laquelle s’ajoute la promesse faite par Tex Willer au chef hopi qu’aucun sacrilège ne sera commis dans la cité abandonnée. Si les Indiens ont la mémoire de ce qui s’y dissimule, les Blancs sont peu scrupuleux avec les croyances d’autrui. Une malédiction des momies est si vite arrivée. Le trait souple et fin de Fabio Civitelli rappelle le graphisme de Russ Manning, dessinateur américain ailé. Le lecteur ne peut qu’être porté par la magie du dessin et le souffle chaud de l’aventure.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1516
Localisation: Nîmes

Posté: Mar 15 Aoû 2017 16:30
MessageSujet du message:
Commentaires : 0 >>

Tumak l’impitoyable.
En Arizona, près de la réserve indienne des Hopis, Tex Willer est blessé à la jambe lors d’une confrontation mortelle avec des comancheros, redoutables trafiquants d’armes sans scrupule. Assoiffé et délirant, le ranger est recueilli e soigné par un homme-médecine hopi, Tasupi qui lui remet un objet magique. Un papillon Sphinx tête de mort conservé dans l’ambre avertira le ranger d’une menace imminente chez les Hopis. Deux mois plus tard, Tex cauchemarde et s’aperçoit à son réveil que le papillon a disparu de sa prison d’ambre. Fidèle à la promesse faite, il rejoint Tasupi. Entretemps, une expédition conduite par Link Miller, un aventurier qui a découvert accidentellement une cité indienne abandonnée et l’a monnayée entraîne l’archéologue Lovestock, spécialiste des civilisations précolombiennes, son aide ainsi que sa nièce Alicia, son assistante. Les acolytes de Miller ne s’embarrassent d’aucune morale et lorsqu’ils croisent trois jeunes Hopis venant à leur rencontre, ils les abattent sans sommation. La colère des Indiens est exacerbée d’autant qu’un jeune leader, Tumak, promet une vengeance immédiate. Pour les rangers arrivés sur les lieux du crime, le climat est tendu et Tex devra d’abord affronter Tumak s’il veut parvenir à éviter un massacre aveugle.
Le scénariste Claudio Nizzi sait raconter une histoire avec fluidité, entrecroisant un récit documenté aux fils magiques des croyances hopies. Le « peuple de la paix » des Pueblos vivant sur les sommets tabulaires des mesas intrigue toujours d’autant que leur histoire est mal connue. Chaque aventure qui leur est consacrée se révèle toujours passionnante à suivre. Fabio Civitelli avec son trait fin particulièrement élégant et ses décors soignés délivre des histoires lisibles toujours agréables à suivre.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Tex. 539, I banditi della citta fantasma | Gianluigi Bo...]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1516
Localisation: Nîmes

Posté: Dim 28 Fév 2016 16:09
MessageSujet du message: [Tex. 539, I banditi della citta fantasma | Gianluigi Bo...]
Commentaires : 0 >>

Les bandits de la ville fantôme
Tex et son fils Kit Willer ont libéré du camp indien de Bison Noir deux jeunes homme et femme, Mark et Annie épargnés lors du massacre de leur caravane pour être réduits en esclavage et offerts par Deadman Dick au chef Ute. Convoyés par le renégat Ute Blackbird et son compère Noir Scorpio, les deux jeunes prisonniers ne doivent leur salut qu’à l’intervention risquée des rangers accompagnés du révérend Charles Morrow. Prenant la fuite, pris en chasse par la tribu ute spoliée, le petit groupe converge sur Yellow Sky, ville minière désertée mais occupée temporairement par la sinistre bande de Deadman Dick.
A mesure de l’avancée du récit, Alfonso Font améliore son dessin, soignant les décors, réalisant des scènes de pénombre dans la ville fantôme noircie par l’orage. Mauro Boselli s’est ingénié à soigner tous les personnages, développant une galerie de malfrats typés. Son récit est aux marges du fantastique sur la fin de l’histoire et l’ultime découverte macabre fait froid dans le dos. Une nouvelle fois, Tex délivre un western de papier d’une qualité inégalée.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Tex. 538, Colorado Belle | Gianluigi Bonelli ; Aurelio ...]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1516
Localisation: Nîmes

Posté: Mar 23 Fév 2016 18:02
MessageSujet du message: [Tex. 538, Colorado Belle | Gianluigi Bonelli ; Aurelio ...]
Commentaires : 0 >>

Colorado Belle
Que fait Colorado Belle seule dans la ville fantôme de Yellow Sky en plein désert ? Lorsque Kit Willer y fait étape à la recherche d’un abri de fortune afin d’échapper au déluge qui s’abat sur le désert, il a le sentiment d’être observé sans pour autant savoir d’où vient le danger. Le lendemain, Charles Morrow débarque de la ville par la diligence au Trading Post de Las Animas. Jeune révérend quelque peu naïf, Charles est à la recherche de sa sœur, connue sous son nom de scène « Colorado Belle » et portée disparue. Latigo, un aventurier, se propose de le mener jusqu’à Yellow Sky mais la nuit venue, au bivouac, il braque le révérend et menace de l’abattre. Tex Willer surgit à temps. Latigo fait partie de la bande du sanguinaire Deadman Dick que le ranger piste.
Mauro Boselli a imaginé une bonne galerie d’affreux jojos sous leurs airs affables. Le scénariste met en piste Latigo, guide, Daniel Beckford, voyageur de commerce, Lee Yong, Chinois muet associé de Beckford, toutes occupations mensongères mais détrousseurs et assassins sans remords. Surgissent Deadman Dick et sa bande complète de malfrats en plein acte de nuisance puis Mauro Boselli pose sur la piste de Tex et de son fils Kit deux redoutables bandits, Blackbird, Indien Ute plein de ressentiment et Scorpio, Noir de peau et d’âme. Autant dire que le chemin jusqu’à Deadman Dick est semé d’embûches pourries. Alfonso Font est un dessinateur catalan de talent mais son travail souffre parfois d’un manque de finition. Les expressions des visages sont esquissées et les physionomies manquent de souplesse mais le Catalan réalise de beaux décors et les scènes de pénombre sont toujours réussies haut la main. La suite et la fin de l’histoire se découvre dans le n° 539.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Tex. 535, Colpo su colpo | Gianluigi Bonelli ; Aurelio ...]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1516
Localisation: Nîmes

Posté: Dim 01 Mar 2015 10:38
MessageSujet du message: [Tex. 535, Colpo su colpo | Gianluigi Bonelli ; Aurelio ...]
Commentaires : 0 >>

Coup pour coup.
Dans Bonito Valley, après l’assassinat de plusieurs employés de Bill Foreman, le jeune et sanguin Charlie Foreman décide de passer outre les réticences de son père et d’aller assiéger, avec ses hommes de main, le ranch de Ricardo Montez, autre riche éleveur mexicain de la vallée, ennemi héréditaire de l’éleveur texan. La médiation engagée par Tex Willer et Kit Carson semble vouée à l’échec. Les deux rangers vont devoir faire parler la poudre pour engager un statu quo mais les haines familiales nourries au prix du sang ne se résolvent pas à coup de fusil. Le chemin de la concorde est jalonné de chausse-trapes d’autant que les commanditaires de la zizanie œuvrent dans l’ombre, depuis la ville avoisinante de Flagstaff.
Suite et fin de l’aventure débutée dans le n° 534, le récit conserve son souffle jusqu’au dénouement. L’histoire est émaillée de batailles, d’embuscades, de ruses et le suspense tient en haleine. Le sinistre Joe Cox, tireur d’élite binoclard, nervi de l’affairiste MacKinney est redoutable sous ses airs de comptable en redingote. Les frères Cestaro ont monté d’un cran leur excellence. La fin est particulièrement réussie. Les expressions des visages sont travaillées et se lisent en coin, dans l’ombre avec d’autant plus de force. Une nouvelle fois, la bédé tient le haut du pavé et les Cestaro sont grands.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Tex. 534, La valle dell'odio | Gianluigi Bonelli ; Aur...]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1516
Localisation: Nîmes

Posté: Dim 15 Fév 2015 13:58
MessageSujet du message: [Tex. 534, La valle dell'odio | Gianluigi Bonelli ; Aur...]
Commentaires : 0 >>

La vallée de la haine.
Sur les plateaux semi-arides de Bonita Mountains, trois jeunes bergers Navajos sont tués par cinq cavaliers qui massacrent ensuite le maigre troupeau de moutons. Pendant ce temps, à Flagstaff, l’homme d’affaires Mackinney expédie l’énigmatique Cox à Pinecreek, dans la vallée de Bonita. Cox, petit homme chauve et chétif, nanti de bésicles, redingote et chapeau melon est un tueur à gages armé d’un redoutable fusil à lunette. Taza, un des bergers assassinés, a repris connaissance. Blessé et porté par sa mule, il rencontre Tex, Tiger et Kit sur le chemin de Flagstaff. Les rangers décident de trouver les meurtriers. Ils apprennent que deux riches éleveurs dans la vallée se vouent une haine morbide depuis que l’aîné des fils Foreman a séduit des années auparavant puis abandonné Marcela, l’unique fille métisse de Montez, entraînant des morts en cascade. Quelqu’un aurait-il intérêt à réveiller une haine tenue en sourdine ?
2e travail des frères Cestaro sur la mythique série Tex Willer, leur graphisme n’atteint pas encore le firmament des épisodes 616 et 617 de 2012 notamment à travers le rendu des expressions faciales mais déjà la virtuosité des jumeaux napolitains transparaît. Comme à son habitude, le récit s’expose brièvement en introduction puis prend le temps de se développer à mesure que les rangers débrouillent l’histoire. Le lecteur prend toujours autant de plaisir à se glisser dans l’aventure, savourant les multiples détails et prenant son temps à son tour jusqu’au dénouement qui verra le méchant mordre la poussière mais avec quels dégâts collatéraux ? L’histoire se clôt avec l’épisode 635.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre