Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
Les notes de lectures recherchées

6 livres correspondent à cette oeuvre.

Il y a actuellement 3 notes de lecture correspondant à cette oeuvre (voir ci-dessous).

Notation moyenne de ce livre : (5 livres correspondant à cette oeuvre ont été notés)

Mots-clés associés à cette oeuvre : chasse, danemark, enquete, enquete policiere, policiers hors norme, vengeance, violence

[Profanation | Jussi Adler-Olsen]
Auteur    Message
Franz



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 01 Déc 2006
Messages: 1495
Localisation: Nîmes

Posté: Lun 14 Aoû 2017 22:31
MessageSujet du message: [Profanation | Jussi Adler-Olsen]
Commentaires : 0 >>

Naître ou ne pas naître.
Dans la famille des pourris, au royaume du Danemark, il y a du beau monde : Ditlev, Ulrick, Torsten, Bjarne et Kimmie, toute une meute cornaquée par Kristian Wolf, un maître-loup pour l’homme. Sous la houlette du vice-commissaire Carl Mørck, le Département V de la brigade criminelle danoise chargé d’affaires non élucidées, on trouve Assad, fidèle second et Rose, secrétaire rétive à l’autorité. L’ouverture inattendue, vingt ans après, du dossier concernant le double assassinat des jumeaux Thøgersen se révèle être une véritable boîte de Pandore. Tabassages, viols et meurtres semblent jaillir en cascade. Quels liens unissent la bande du pensionnat d’un lycée sélect ? Jusqu’où est-elle impliquée ? Que veut Kimmie, la clocharde aux milliers de couronnes ? D’abord sceptique, Carl Mørck va vite prendre le pouls de l’affaire et brancher son rythme cardiaque sur une course haletante, explosive et létale.
Dans la série à succès de Jussi Adler-Olsen adaptée au cinéma, « Profanation » aurait gagné à ce que son titre soit mieux traduit. Le titre danois laissait penser à des « Tueurs de faisan » bien plus conforme au propos mais le marketing impose ses diktats. La seconde enquête du Département V, « Profanation » gagne à être lue dans la foulée du premier opus. Les relations entre les personnages et leurs histoires continuent à s’étoffer et se dérouler. L’écrivain est habile à nouer son récit dès l’entame et à retenir le lecteur dans ses pièges à glu. On ne sait pas qui est la victime de la chasse à l’homme en prélude (on peut penser au raffiné, cruel et blasé comte Zaroff avec ses chasses spéciales) mais on devine que la double temporalité (combinaison du passé au présent) va venir ensuite heurter la scène du prologue et s’éprouver dans le flux intense d’un suspense tendu comme une arbalète. L’auteur est habile à brosser des portraits éloquents et pourtant peu loquaces. La misère est criante et inoubliable. Bien qu’esquissé, tout à de l’épaisseur et poisse à tout va. Le lecteur est sans cesse contraint à nuancer son point de vue jusqu’au jugement dernier où les grands méchants loups, dans un ultime claquement de mâchoire, déversent malgré eux toute la bile noire des existences avortées.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[PROFANATION | Jussi ADLER OLSEN]
Auteur    Message
spartacus



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 19 Jan 2013
Messages: 4
Localisation: Clermont-Ferrand

Posté: Sam 19 Jan 2013 19:15
MessageSujet du message: [PROFANATION | Jussi ADLER OLSEN]
Commentaires : 0 >>

Jussi ADLER OLSEN récidive,
Décidément un auteur remarquable par ses intrigues originales,
Un livre qui se dévore.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Profanation | Jussi Adler Olsen]
Auteur    Message
Septentria



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 17 Avr 2006
Messages: 910
Localisation: Ste Foy-Les-Lyon (69)

Posté: Sam 05 Jan 2013 14:42
MessageSujet du message: [Profanation | Jussi Adler Olsen]
Commentaires : 0 >>

Carl Mörck, le vice-commissaire qui dirige le département V (consacré aux vieilles enquêtes qu'on décide de ré-ouvrir), suite à sa brillante résolution de la disparition d'une femme politique, se voit adjoindre une nouvelle secrétaire. Bien qu'il fasse l'impossible pour s'en débarrasser, il doit admettre que la jeune femme lui rend de grands services alors qu'il exhume une ancienne affaire de meurtres d'adolescents qui mettent en cause de brillants et riches entrepreneurs danois, aujourd'hui confortablement installés dans la jet-set et intouchables. Toujours accompagné du mystérieux mais néanmoins efficace Al-Assad, Mörck va tout faire pour rétablir la vérité...

J'attendais avec beaucoup de gourmandise la suite de "Miséricorde" qui m'avait tenue en haleine cet été, à tel point que je n'avais pu lâcher ce polar que la dernière page tournée. Je suis un tout petit peu déçue car le mécanisme du suspense est un peu moins efficace dans cet opus mais je dois reconnaître que je me suis tout de même laissée piéger par le personnage de Mörck, caustique et tenace et par cette histoire, assez glauque et violente, d'un gang de jeunes fans d'"Orange Mécanique" qui tabassent et tuent, par pur plaisir. C'est assez glaçant mais assez réaliste, hélas. Le nouveau personnage, Rose, est amusant et vient ajouter au duo improbable d'enquêteurs une touche féminine et drôle. Même si le suspense est moindre, il faut bien admettre que Jussi Adler-Olsen sait faire son boulot. Du coup, j'attends la suite, à paraître en français dans les prochains mois...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre