Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
Les notes de lectures recherchées

20 livres correspondent à cette oeuvre.

Il y a actuellement 12 notes de lecture correspondant à cette oeuvre (voir ci-dessous).

Notation moyenne de ce livre : (18 livres correspondant à cette oeuvre ont été notés)

Mots-clés associés à cette oeuvre : 2008, amitie, angleterre, attentat, catholique, deuil, engagement, france, guerre, ira, irlande, irlande du nord, le livre de poche, luthier, partisan, protestant, resistance, roman emotion, terrorisme, trahison, traitre, violence

[Mon traitre | Sorj Chalandon]
Auteur    Message
Kundry



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 30 Juil 2008
Messages: 398
Localisation: Yvelines

Posté: Ven 15 Sep 2017 12:34
MessageSujet du message: [Mon traitre | Sorj Chalandon]
Commentaires : 0 >>

Le narrateur, un luthier parisien, tombe follement amoureux de l'Irlande. Au fil de ses vacances là-bas, il se créée un cercle d'amis dont certains sont membres de l'IRA, et il caresse même le rêve de s'engager lui-même dans la lutte. Comme l'annonce le titre (et le récit dès le départ), l'un de ses amis est en fait un traître aidant le gouvernement britannique. La première partie du roman décrit l'attachement fou, idéaliste, naïf et illusoire du narrateur à ce pays et cette cause qui ne sont pas les siens - et la seconde décrit l'effondrement qui se produit lorsqu'il apprend que son ami le plus proche est un traître qui a trompé tous ses proches.

Alors que "La promesse" de Sorj Chalandon, lu plus tôt cette année, fût un très grand coup de cœur, ce roman-ci m'a plu sans pour autant me bouleverser. Pourtant, au vu du sujet j'avais tout pour être touchée: jadis, dans ma jeunesse, j'ai pendant quelques temps gravité dans un cercle de latino-américains réfugiés apatrides ayant fui une dictature ou sympathisants du sous-commandant Marcos (c'était la mode à l'époque). Je me suis donc quelque peu reconnue dans cet amour pour une culture qui n'est pas la sienne, et l'envie naïve d'y appartenir. Pourtant, je suis restée relativement extérieure au récit, sans m'émouvoir plus que cela (même à l'effondrement terrible du héros en réalisant la trahison). Difficile de dire pourquoi... Mais le livre m'a plu, cependant.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Auteur    Message
kabuto



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 02 Sep 2006
Messages: 502
Localisation: Craponne

Posté: Dim 15 Jan 2017 16:57
MessageSujet du message:
Commentaires : 1 >>

Dans les années soixante-dix, Antoine, un jeune luthier parisien tombe amoureux de l’Irlande. Après quelques voyages, il se lie d’amitié avec les catholiques républicains qui accepteront sa présence au sein de leur univers entièrement voué à la lutte contre l’oppresseur anglais. Ce livre nous raconte la fascination du jeune homme pour ce pays et cette cause qui ne sont pas les siennes. Un livre sur l’amitié, la solidarité, la lutte. Après avoir lu le point de vue de Tyrone le traitre dans « Retour à Killybegs », c’est cette fois le récit d’Antoine l’ami français. Deux facettes d’une même histoire mais toujours autant chargé d’émotion grâce au talent de Sorj Chalandon qui décidément ne cesse de m’enchanter. « Mon traître » est un livre grave et puissant qui vous donnera envoie de boire une Guinness au fond d’un pub irlandais en repensant au sacrifice inutile de Bobby Sands. Un récit bouleversant !
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Mon traitre | Sorj Chalandon]
Auteur    Message
andras



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 20 Sep 2005
Messages: 1792
Localisation: Ste Foy les Lyon (69) -- France

Posté: Dim 23 Nov 2014 19:54
MessageSujet du message: [Mon traitre | Sorj Chalandon]
Commentaires : 0 >>

Génial ! Sorj Chalandon se paye le culot d'écrire 2 fois la même histoire (celle de l'amitié entre un français et un militant de l'IRA qui trahit son camp) et ça donne 2 chefs d'oeuvre.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Mon traitre | Sorj Chalandon]
Auteur    Message
mamoune



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 24 Sep 2005
Messages: 1948
Localisation: Ste Foy les Lyon (69)

Posté: Ven 21 Nov 2014 19:07
MessageSujet du message: [Mon traitre | Sorj Chalandon]
Commentaires : 0 >>

En 2011 notre voyage en Irlande s'est terminé un peu plus tôt que prévu. Dernière ville : killybegs. Cette année là est paru le livre "Retour à Killybegs" du même auteur. Donc tout naturellement, y voyant un signe nous l'avons acheté, lu et adoré. C'est une histoire vraie raconté par un homme qui a trahis les siens, sa cause, sa patrie. Ce livre nous fait pénétrer au coeur de l'Armée Révolutionnaire Irlandaise. Je savais également que l'auteur avait écrit une autre version de cette histoire vu et raconté par un français amoureux de l'Irdande et de ses habitants qui est l'auteur lui-même mais je n’avais pas eu l'occasion de le lire. Le mois dernier au théatre de la Croix rousse de Lyon j'ai eu le plaisir de voir la pièce "Mon traitre" mis en scène par Emmanuel Meirieu. Sorj Chalandon lui a donné carte blanche et n’est jamais intervenu dans l’adaptation de son texte pour la scène. "À l’issue du spectacle au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris, il a dit avoir enfin pu commencer son deuil de cette trahison.". Très émue par cette adaptation j'ai eu envie de lire enfin ce livre. J'ai adoré! Et je pense que tout va s'enchainer maintenant et que l'été prochain nous irons terminer notre voyage en Irlande...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Mon traitre | Chalandon Sorj]
Auteur    Message
onaris




Inscrit le: 28 Fév 2009
Messages: 1048
Localisation: Occitanie

Posté: Mar 10 Juil 2012 6:31
MessageSujet du message: [Mon traitre | Chalandon Sorj]
Commentaires : 3 >>

C'est d'abord le titre du livre qui a constitué ma première accroche : l'adjectif possessif devant le mot traitre est assez bizarre.
Ensuite j'ai aimé l'ambiance, le climat de la première partie du livre : le pays, l'accueil du luthier français par les irlandais, les pubs et les amitiés fortes.
Puis c'est la cassure, la nouvelle de la trahison pendant toutes ces années de son meilleur ami, de son monde qui s'écroule : " Je connaissais tout le monde à Belfast. C'est à dire personne...Jim et Tyronne étaient mes Irlandais. Je ne dormais pas à Belfast, je dormais chez Jim O'Leary. Je ne défilais pas dans les rues avec les républicains, je marchais avec Tyronne Meehan."
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Mon traitre | Sorj Chalandon]
Auteur    Message
C-Maupin



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 06 Mai 2006
Messages: 1917

Posté: Mar 29 Nov 2011 19:07
MessageSujet du message: [Mon traitre | Sorj Chalandon]
Commentaires : 0 >>

Un livre magnifique sur l'amitié, au-delà de tout jugement et une très belle peinture de l'Irlande et de ses souffrances, un livre qui pose de bonnes questions sans imposer de réponse.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Mon traitre | Ferdinand Chalandon]
Auteur    Message
lucky44



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 29 Déc 2008
Messages: 79
Localisation: Bouguenais , France

Posté: Lun 15 Nov 2010 21:22
MessageSujet du message: [Mon traitre | Ferdinand Chalandon]
Commentaires : 1 >>

un récit qui prend vraiment aux tripes ! Une belle réflexion sur l'engagement à une cause, sur l'amitié, et bien sûr sur les motivations qui peuvent pousser à trahir ses valeurs.Vraiment à découvrir.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Mon traître | Sorj Chalandon]
Auteur    Message
rosaee



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 05 Fév 2009
Messages: 225
Localisation: Escalquens

Posté: Mar 19 Oct 2010 12:05
MessageSujet du message: [Mon traître | Sorj Chalandon]
Commentaires : 0 >>

Le narrateur est luthier, il vit à Paris:
"Je savais comment prendre la mandoline en main,la déshabiller corde à corde, soigner la fissure invisible qui courait dans son dos.Tout cela je savais.C'était la vie,ma vie. Ma vie de silence et de bois. Ma vie de vernis frais,de casse-croute rillettes cornichons à midi avec un verre de côtes. Ma vie d'homme tranquille,quitté par sa femme il y a cinq ans parce qu'elle rêvait autrement."
Il va se trouver témoin du drame de l'Irlande ,se lier d'amitié avec des résistants et soutenir leur cause
:"Je sentais la guerre. Je la sentais dans l'odeur de charbon et de tourbe, d'huile grasse et de pluie froide. Cette odeur de Belfast,cette saveur d'inquiétude"
Il assiste en 1981 à l'enterrement de Bobby Sands :
" je regardais les vivants.Ils étaient chavirés et soulagés aussi.L'agonie avait cessé. La souffrance ne pouvait plus rien. Bobby Sands était libre."
Tyrone Meehan son ami :
"Mon traitre... " celui qui avoue "J'en veux à ces salauds pour ce qu'ils ont fait de nous. Je leur en veux parce qu'ils nous ont obligés à tricher,à mentir et à tuer. Je déteste l'homme qu'ils ont fait de moi"
J'ai bien aimé ce livre pour l'alternance entre le conflit et le travail du luthier ; pour l'amitié et le questionnement sur la trahison.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Mon traître | Sorj Chalandon]
Auteur    Message
Luzine




Inscrit le: 11 Juil 2009
Messages: 15
Localisation: Doubs

Posté: Lun 12 Oct 2009 18:07
MessageSujet du message: [Mon traître | Sorj Chalandon]
Commentaires : 0 >>

Un beau roman sur l'amitié et la fascination pour l'Irlande. Quand on aime ce pays, on aime ce livre.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Mon traître | Sorj Chalandon]
Auteur    Message
Sissi



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 11 Fév 2009
Messages: 17
Localisation: Strasbourg

Posté: Mer 04 Mar 2009 21:44
MessageSujet du message: [Mon traître | Sorj Chalandon]
Commentaires : 0 >>

j ai lu ce livre en inculte sur le thème de l irlande...eh bien il offre au delà du roman qu'il est une belle leçon d histoire contemporaine, et donne envie de retourner lire d autres pages sur le sujet.
ensuite, le roman en lui même est superbe, il nous raconte l'histoire du traitre et de son "fils"...les pubs, la bière les enterrements, la musique, l amitié ...que de beaux moments
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Mon traître | Sorj Chalandon]
Auteur    Message
bertrand-môgendre



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 10 Mar 2007
Messages: 88
Localisation: ici et là

Posté: Mar 08 Avr 2008 17:39
MessageSujet du message: [Mon traître | Sorj Chalandon]
Commentaires : 0 >>

C'est un livre de partisan écrit avec une rage et une force de feu, capable de détruire les hésitations de ceux qui doutent, ceux qui redoutent encore la puissante Angleterre.

Propulsé dans une lutte à mort, le petit luthier parisien n'a rien à voir avec ce combat qui n'est pas le sien. Les Irlandais du nord l'accueillent, parce qu'il est franc, l'acceptent parce qu'il est travailleur, l'adorent parce qu'il est courageux.
Tony suit le combat d'un peuple dont il ne sera jamais citoyen. Les idées dépassent les frontières, accaparent les esprits, unissent les forces d'opposition, divisent les révolutionnaires. De l'inégalité nait la révolte des injustices tout de suite récupérées par des mouvements d'extrémistes dangereux, dangereux dans le sens où, de prôner la violence comme seule réponse à la violence, engendre les guerres.
Il s'agit de la trahison d'un homme, envers une lutte sans merci menée par l'IRA. Trahir ses frères, renier sa terre, sa patrie n'est pas une mince affaire, innocente. La sournoiserie de l'ennemi anglais dirigée par une main de fer...
L'habileté de l'auteur donne à son texte, un parti pris obligeant le lecteur à rallier cette cause.
Avec cet engagement, il procure, chez moi, un réel besoin d'information supplémentaire. Il m'est nécessaire de me renseigner sur la survivance de cette lutte à laquelle j'ai adhéré au moment des évènements forts jalonnant nos esprits de jeunes étudiants révolutionnaires.
Deuxième sujet profond de Chalandon pour lequel les questions restent en suspend à la fin du roman.

À ceux qui sont restés 18 ans en camp de décérébralisation, aux autres qui, après avoir vécus enfermés, nus, sont sortis de leur geôle les pieds devant, aux débilités de toute guerre détruisant la vie de civils, enfants compris, je garde une ligne blanche amère, éclairée par ces seuls points de suspension............................................................................................................................................
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Mon traître | Sorj Chalandon]
Auteur    Message
sentinelle



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 26 Juin 2007
Messages: 228
Localisation: Bruxelles

Posté: Mer 12 Mar 2008 20:31
MessageSujet du message: [Mon traître | Sorj Chalandon]
Commentaires : 0 >>

Avant de lire Mon traître de Sorj Chalandon, j'avais entendu ce qu'il nous en disait à l'émission Le Bateau Livre.
J'ai été très vite captivée par le ton passionné de cet auteur lorsqu'il nous confiait son histoire d'amour qui le reliait à l'Irlande du Nord et sa cruelle désillusion lorsqu'il apprit que Denis Donaldson, leader charismatique de l'Armée républicaine irlandaise, qui fut avant tout son maître, son mentor, son ami, celui dont il était si proche et qui l'appelait "fils" fut aussi son traître pendant plus de 20 ans à la solde du gouvernement britannique.

J'ai retrouvé cette même exaltation et ce même élan passionné dans son roman.
L'homme Denis Donaldson devient le personnage Tyrone Meehan.
Sorj Chalandon le journaliste devient Antoine, un jeune luthier parisien, qui épouse la cause irlandaise républicaine de l'Irlande du Nord, au point de côtoyer de près et d'offrir son aide aux membres de l'IRA. L'Irlande, il la boit, il la hume, il l'écoute, il s'enivre au son du violon et verse des larmes à l'écoute de l'hymne national avec ses compagnons de lutte. L'Irlande, c'est son pays de cœur, bien plus précieux que celui de sa naissance.

Citation:
Je n'étais plus de ce lieu, de ces immeubles qui empêchent le ciel. Je n'étais plus rien ici. Je voulais Tyrone Meehan, leur regard, Falls Road, le sourire de Bobby Sands, l'odeur de tourbe à l'âtre, les clins d'œil au coin des rues, une main sur mon épaule, le cahot des taxis collectifs, les enfants en uniformes d'écoliers, les frites graissant le journal roulé en cornet, ma pinte de bière noire, le métal des blindés ennemis, l'aigrelet des fifres, le sourd des tambours, le ciel d'Irlande, sa pluie, sa peau.


Il va très vite faire la connaissance de celui qui deviendra presque un père pour lui, le leader respecté de tous, Tyrone Meehan. Cet homme qui trahira sa patrie, sa communauté, sa famille, ses amis, Antoine aussi…

Un très bon roman qui nous parle de la cause irlandaise républicaine mais également des rapports humains dans toutes leurs complexités. Un roman qui nous parle de la trahison et d'un homme marqué à jamais par cette traîtrise mais qui essayera jusqu'à la fin de sa vie de ne pas juger celui qui n'était finalement qu'une victime supplémentaire de la guerre.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre