Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
Les notes de lectures recherchées

11 livres correspondent à cette oeuvre.

Il y a actuellement 8 notes de lecture correspondant à cette oeuvre (voir ci-dessous).

Notation moyenne de ce livre : (10 livres correspondant à cette oeuvre ont été notés)

Mots-clés associés à cette oeuvre : agriculture, algerie, amour, annees 60, attente, balzac, changement, communication, culpabilite, distance, epoque, famille, fierte, fils, grande guerre, guerre, histoire, honte, ingenieur, ligne maginot, litterature, litterature francaise, maginot, manipulation, mere, modernisme, modeste, mort, ouvrier, paysan, pere, pleurs, relations familiales, reussite, silence, souffrance, television, tendresse, transmission

[En vieillissant les hommes pleurent | Jean-Luc Seigle]
Auteur    Message
Tchoutora



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 20 Juil 2011
Messages: 350
Localisation: Bruxelles

Posté: Mer 31 Juil 2013 12:21
MessageSujet du message: [En vieillissant les hommes pleurent | Jean-Luc Seigle]
Commentaires : 1 >>

J'ai eu un coup de cœur pour ce roman magnifique qui parle, entre autres, de la peur du changement, des difficultés à communiquer au sein d'une famille, mais aussi de l'amour de la lecture...

C'est beau, c'est délicat, c'est triste, mais aussi plein d'espoir...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[En vieillissant les hommes pleurent | Jean-Luc Seigle]
Auteur    Message
Kundry



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 30 Juil 2008
Messages: 399
Localisation: Yvelines

Posté: Mer 26 Sep 2012 14:32
MessageSujet du message: [En vieillissant les hommes pleurent | Jean-Luc Seigle]
Commentaires : 4 >>

Albert est un ouvrier auvergnat d'une cinquante d'années. Fils de paysans, il a été contraint de renoncer au métier de ses parents, lequel ne rapporte plus rien dans cette France des trente glorieuses en pleine évolution. Il se sent complètement déphasé par rapport au monde. Il ne parvient plus à comprendre ni sa femme, qui envisage l'avenir avec optimisme, ni son fils aîné qui est ingénieur et mobilisé en Algérie. Toutefois, il a un lien très fort avec son jeune fils, un rêveur passionné de lecture, mais il ne se sent pas capable d'apporter à celui-ci ce dont il a besoin.

Ce livre m'a énormément parlé, car tout au long de ma lecture, je n'ai cessé de penser à mon père (qui a fait son service militaire en Algérie, et qui n'en a jamais parlé à personne), à mon beau-père (fils de paysan qui tenait un immense potager pour nourrir toute sa famille - et ses voisins tant il y en avait), et à ma grand-mère évidemment (qui est de la même génération qu'Albert).

Le thème de l'adaptation à la modernité est intemporel, et certaines questions se posent également pour moi qui atteint la quarantaine, même si les problématiques ne sont pas les mêmes que celles de la génération d'Albert.

Mais plus que l'évolution de la société, c'est la thématique de la transmission qui m'a le plus touchée dans ce roman. Grâce à tous ces allers-retours que j'ai fait mentalement entre le livre et les personnes disparues de ma famille, c'est un peu comme si "j'avais posé la main sur la leur" grâce à ce livre (ceux qui ont lu le livre comprendront...).

Une lecture très émouvante pour moi, donc.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[En vieillissant les hommes pleurent | Jean-Luc Seigle]
Auteur    Message
Orchidoclaste



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 344
Localisation: Par monts et par vaux

Posté: Sam 25 Aoû 2012 0:16
MessageSujet du message: [En vieillissant les hommes pleurent | Jean-Luc Seigle]
Commentaires : 1 >>

Je viens tout juste d'achever la lecture de ce livre qui sera sans conteste un de mes coups de cœur de l'année!

J'ai été très émue par cette histoire familiale qui aurait pu être celle de ma famille...

Le personnage d'Albert m'a particulièrement touché
Cet homme est vraiment l'homme idéal !!!!

Pour ce qu'il en est de l'histoire, je vous la laisse découvrir par vous-même car rien de ce que je pourrais vous dire ne saura être à la hauteur de la beauté de ce livre

A lire tout simplement !!!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[En vieillissant les hommes pleurent | Jean-Luc Seigle]
Auteur    Message
Automnale



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 576
Localisation: Montigny le bretonneux

Posté: Jeu 23 Aoû 2012 16:34
MessageSujet du message: [En vieillissant les hommes pleurent | Jean-Luc Seigle]
Commentaires : 1 >>

Un beau livre, triste et fort, écrit sur un mode doux, une belle écriture.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[En vieillissant les hommes pleurent | Jean-Luc Seigle]
Auteur    Message
mamoune



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 24 Sep 2005
Messages: 1956
Localisation: Ste Foy les Lyon (69)

Posté: Lun 23 Juil 2012 13:16
MessageSujet du message: [En vieillissant les hommes pleurent | Jean-Luc Seigle]
Commentaires : 6 >>

Parfois en une seule journée tout peut basculer.
L'histoire se déroule le 9 juillet 1961, en pleine guerre d'Algérie, de politique de démembrement de terres agricole, de l'invasion dans les foyers français du poste de télévision!
En toile de fond donc, le choc entre la tradition et la modernité (le paysan et l'ouvrier), les guerres (celle qui a lieu en Algérie et la deuxième guerre mondiale) mais on y trouve aussi un hymne à la lecture (le choc des cultures) puis enfin cet état du questionnement sur sa vie quand on arrive à l'âge de la cinquantaine.
Albert à 50 ans, il a quelque chose en lui qui le blesse sans savoir le nommer, il traine un chagrin. C'est un taiseux. Il ne reconnait plus sa femme qui au contraire de lui embelli avec l'âge et entre avec joie et force dans le monde moderne. Son fils ainé est à la guerre ce fils qui est né alors que lui-même y était et qu'il n'a connu qu'à son retour après 4 ans d’emprisonnement, le cadet est un solitaire, il est "différent" : il lit!
Cet auteur que je découvre, a une écriture très belle,sensible et vraie.
C'est un vrai coup de cœur ce livre!

Je ne résiste pas à l'envie de vous citer un extrait : "Gilles compris alors que chaque roman qu'il lirait l'aiderait à comprendre la vie, lui-même, les siens, les autres, le monde, le passé et le présent, une expérience similaire à celle de la peau ; et chaque événement de sa vie lui permettrait de la même manière d'éclairer chacune de ses lectures. En découvrant cette circulation continue entre la vie et les livres il trouva la clé qui donnait un sens à la littérature."
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[En vieillissant les hommes pleurent | Jean-Luc Seigle]
Auteur    Message
muse-hic



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 258
Localisation: Auvers sur Oise

Posté: Lun 25 Juin 2012 19:20
MessageSujet du message: [En vieillissant les hommes pleurent | Jean-Luc Seigle]
Commentaires : 7 >>

Un livre MERVEILLEUX, merveilleusement bien écrit, merveilleusement touchant, merveilleusement historique!
Un livre qui donne un fabuleux éclairage sur le poids du mensonge historique sur les "vaincus" de la Lige Maginot, qui fournit un regard très juste sur l'arrivée du modernisme dans les maisons et en particulier, la télévision, regard sur les bouleversements que cela a pu entrainer sur le quotidien. Une réflexion sur l'adaptation à la mécanisation, passage douloureux pour certain de la terre à l'usine... Mais aussi, une vrai déclaration d'amour à la lecture... aux livres.

A lire d'urgence...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[En vieillissant les hommes pleurent | Jean-Luc Seigle]
Auteur    Message
rosaee



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 05 Fév 2009
Messages: 225
Localisation: Escalquens

Posté: Dim 08 Avr 2012 19:10
MessageSujet du message: [En vieillissant les hommes pleurent | Jean-Luc Seigle]
Commentaires : 0 >>

Un livre triste sur un Homme comme on en connait beaucoup : un taiseux. Il n'a plus d'espoir ,il ne sait pas mettre les mots sur son mal être . Pourtant tout est tendresse pour sa famille : de beaux passages sur ses relations avec sa mère devenue grabataire mais dont les souvenirs sont si présents ; sur son jeune fils qui aime tant la lecture . L'auteur évoque la vieillesse , la culpabilité du soldat qui a le sentiment d'avoir perdu la guerre avec une finesse , une sensibilité rares .
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[En vieillissant les hommes pleurent | Jean-Luc Seigle]
Auteur    Message
fabula




Inscrit le: 24 Nov 2011
Messages: 96

Posté: Mar 13 Mar 2012 22:43
MessageSujet du message: [En vieillissant les hommes pleurent | Jean-Luc Seigle]
Commentaires : 0 >>

Ce roman se déploie sur une seule journée, le 9 juillet 1961, à travers le regard des membres d'une famille, Albert, Suzanne, et leur fils cadet, Gilles, l'aîné étant appelé en Algérie. Ce jour-là, Albert s'éveille en proie aux larmes, avec l'idée de sa fin proche, comme une évidence. Ouvrier chez Michelin, il est resté un paysan dans l'âme et dans une société en pleine mutation, il se sent d'un autre temps. Suzanne au contraire s'efforce d'effacer toute trace du passé et n'a qu'un vœu, entrer dans l'ère de la modernité. Un gouffre donc les sépare...  Cette transition d'une société a l'autre est figurée dans le texte par la politique de remembrement menée par De Gaulle et son ministre Pisani, sujet de querelle entre les modernes et les anciens, mais surtout par l'arrivée de la télévision dans la maison.
Un texte surprenant car il nous emmène là où on ne l'attendait pas, notamment dans la dernière partie : sous des airs de chronique familiale, il nous propose une réflexion sur des thèmes tels que la transmission, l'éducation, l'histoire, celle du XXè siècle en particulier. De très belles pages sur la poésie et l'imagination où sur "l'imaginot", qui interroge justement sur les silences de l'histoire. Le désarroi d'Albert, lié au traumatisme de la guerre, de la défaite mais aussi à son impuissance à aider Gilles, est très vif. La relation de ce père avec son fils m'a beaucoup touchée, ils ne sont pas du même monde et pourtant, il y a entre ces 2 là, une compréhension, un lien, tissé au-delà des mots. Un roman « l'air de rien » mais qui par sa sincérité, son cheminement m'a finalement laissé une forte impression.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre