Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
Les notes de lectures recherchées

31 livres correspondent à cette oeuvre.

Il y a actuellement 11 notes de lecture correspondant à cette oeuvre (voir ci-dessous).

Notation moyenne de ce livre : (20 livres correspondant à cette oeuvre ont été notés)

Mots-clés associés à cette oeuvre : autobiographie, cancre, echec scolaire, ecole, ecole - cancre - enfance, education, eleve, enfance, enseignant, enseignant professeur ecole, enseignement, instruction, lecture, litterature francaise, pedagogie, politique, professeur, rapport au savoir, rapport enseignant-eleve(s), societe, societe de consommation, souffrance du "cancre", tristesse

[Chagrin d'école | Daniel Pennac]
Auteur    Message
elisala



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 09 Mar 2006
Messages: 786
Localisation: Paris, idf

Posté: Lun 21 Avr 2014 17:01
MessageSujet du message: [Chagrin d'école | Daniel Pennac]
Commentaires : 0 >>

Le pitch: L'auteur est un ancien cancre. Prélude à une analyse de ce qui fait un cancre. Mais aussi de ce qui sauve un cancre.

J'ai bien aimé le regard de l'auteur sur sa propre expérience de cancre, sur des expériences similaires, sur sa propre expérience de professeur. J'ai moins aimé sa tentative d'analyse de l'effet de la société de consommation, que j'ai trouvée assez maladroite (l'analyse, pas la société :P), ou disons incomplète. Même si, au fond, j'ai tendance à penser comme lui, ça demanderait un peu plus de profondeur.
Enfin dans l'ensemble j'ai vraiment bien aimé ce livre, ces exemples de sauvetage, de professeurs qui y croient, de solutions trouvées ; ça fait chaud au coeur.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Chagrin d'école - Prix Renaudot 2007 | Daniel Pennac]
Auteur    Message
muse-hic



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 11 Mar 2007
Messages: 258
Localisation: Auvers sur Oise

Posté: Lun 11 Mar 2013 22:05
MessageSujet du message: [Chagrin d'école - Prix Renaudot 2007 | Daniel Pennac]
Commentaires : 1 >>

Pennac a touché mon cancre dysorthographique... Je m'y suis tellement revue... Et jusqu'au bout puisque comme lui, je suis devenue enseignante, mêmes maux (mots), mêmes symptômes, mêmes remèdes... La rencontre avec les profs qui vous sauvent et les autres qui vous ont martyrisé (et vis et versa, sans doute...)
Bref, les doutes du cancre, toujours présents me pèsent maintenant un peu moins...
Un livre qui ne dévoile rien d'extraordinaire niveau pédagogique et pourtant... Que de profs manquent de ces petites choses évidentes qui permettraient à l'école d'être une école pour tous et pas seulement pour les élèves modèles rêvés par certains profs absolument pas à l'écoute du publique qu'ils ont en face d'eux...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Chagrin d'école - Prix Renaudot 2007 | Daniel Pennac]
Auteur    Message
sophie1978



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 13 Nov 2008
Messages: 131
Localisation: Auxerre

Posté: Jeu 04 Juin 2009 20:13
MessageSujet du message: [Chagrin d'école - Prix Renaudot 2007 | Daniel Pennac]
Commentaires : 1 >>

et sans avoir été une cancre (sauf en maths) je me retrouve dans ce roman (surtout au niveau des excuses bidons pour ne pas avoir fait ses devoirs! )
Livre très intelligent à la fois logique, tendre et marrant (et cohérent c'est le mot que je cherchais! )

Deux passages clés pour moi :

celui à propos de la pension, dont on m'a souvent menacé à cause de mes résultats catastrophiques en mathématiques
Daniel Pennac désacralise le fait d'être "envoyé en pension" {page 88}

<b>"La réalité scolaire d'un côté la réalité familiale de l'autre. S'endormir sans avoir à rassurer les parents par le mensonge du jour, se réveiller sans avoir à fourbir d'excuses du travail non fait, puisqu'il a été fait à l'étude [...]. Or, c'est dans la conscience de son présent que l'individu se construit, pas en le fuyant."</b>


celui à la fin du roman {page 305} sur la métaphore sur les hirondelles
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Chagrin d'école | Daniel Pennac]
Auteur    Message
Max




Inscrit le: 10 Aoû 2006
Messages: 403

Posté: Mar 26 Aoû 2008 8:40
MessageSujet du message: [Chagrin d'école | Daniel Pennac]
Commentaires : 0 >>

Encore un livre sur l'école pensez-vous ? Non, un livre sur le cancre ! Et c'est bien plus réjouissant ! Dans la lignée de Comme un roman, Chagrin d'école aborde donc la question de l'école, mais du point de vue de l'élève, et en l'occurrence du mauvais élève, du "cancre" que Daniel Pennac fut lui-même avant de devenir professeur. Un livre sur la douleur de ne pas comprendre.

«Ah ! Terribles sentinelles, les majuscules ! Il me semblait qu'elles se dressaient entre les noms propres et moi pour m'en interdire la fréquentation. Tout mot frappé d'une majuscule était voué à l'oubli instantané : villes, fleuves, batailles, héros, traités, poètes, galaxies, théorèmes, interdits de mémoire pour cause de majuscule tétanisante. Halte là, s'exclamait la majuscule, on ne franchit pas la porte de ce nom, il est trop propre, on n'en est pas digne, on est un crétin !»

Le livre mêle ainsi des souvenirs autobiographiques à des réflexions sur l'école, les profs, la pédagogie, sur le rôle des parents et de la famille, sur la société actuelle, le jeunisme ambiant, le rôle de la télévision. Le tout donne un livre un peu fouillis, un joyeux fourre-tout aux chapitres courts qui rassemble un paquet d'idées à la profondeur inégale : banales et un peu faibles quand l'auteur s'insurge contre la société de consommation et le diktat des marques chez les jeunes, beaucoup plus intéressantes quand il met en parallèle son expérience de prof idéaliste et le mauvais élève qui le hante toujours.

Parfois un brin verbeux et presque moralisateur dans le dernier tiers du livre, Daniel Pennac le professeur, jamais dupe de lui-même, est alors judicieusement rappelé à l’ordre par le cancre Pennacchioni (le vrai nom de Pennac) en un dialogue entretenu avec l'enfant qu'il fut :

«- Moi, un jeune obèse désincarné ?
(Oh ! Bon dieu, le revoilà...)
- Qui te permet de parler à ma place ?
Nom d'un chien, pourquoi l'ai-je évoqué, ce cancre que je fus, cet indécrottable souvenir de moi-même ? J'arrive enfin à mes dernières pages, il me fichait la paix depuis cette conversation avec Maximilien, et voilà que je le rappelle à mon bon souvenir !
- Réponds-moi ! Qu'est-ce qui t'autorise à penser que si j'étais né il y a une quinzaine d'années, je serais le cancre hyperconsommateur que tu dis ?
Aucun doute, c'est bien lui, toujours à exiger des explications au lieu de fournir des résultats. Bon, allons-y :
- Et depuis quand ai-je besoin de ton autorisation pour écrire quoi que ce soit ?
- Depuis que tu dégoises sur les cancres ! En matière de cancrerie c’est moi l’expert, il me semble !»


L'écriture spontanée, drôle et touchante de Daniel Pennac, associée à un style qui possède une malice et une tendresse piquante, font de son livre un témoignage à la fois léger et grave, potache et sérieux, à la nostalgie voilée. Un agréable moment de lecture.


le cri du lézard
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Chagrin d'école - Prix Renaudot 2007 | Daniel Pennac]
Auteur    Message
FRAC



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 28 Nov 2006
Messages: 260
Localisation: Belgique Liège

Posté: Dim 10 Aoû 2008 14:25
MessageSujet du message: [Chagrin d'école - Prix Renaudot 2007 | Daniel Pennac]
Commentaires : 0 >>

Le chagrin d'école, c'est le mal-être qui habite le cancre ainsi que le professeur qui est incapable de transmettre son savoir. L'analyse de Pennac est intéressante, elle ne s'enlise pas dans des considérations psychologiques ou sociales et affronte directement la véritable problématique : comment peut-on extraire des jeunes de leur gangue de cancre ? Les réponses à cette question sont foisonnantes.
Je vous livre un extrait plein de saveur :
" Le matin même de la dernière rentrée scolaire, une grande prêtresse du marketing déclarait à la radio, sur le ton pénétré d'une aïeule responsable, que l'Ecole devait s'ouvrir à la publicité, laquelle serait une catégorie de l'information, elle-même aliment premier de l'instruction. CQFD. J'ai dressé l'oreille. Que nous contez-vous là, Madame Marketing, de votre sage voix de grand-mère si bien timbrée ? La publicité dans le même sac que les sciences, les arts et les humanités ! Grand-Mère, êtes-vous sérieuse ? Elle l'était, la coquine, et diablement. C'est qu'elle ne parlait pas en son nom, mais au nom de la vie telle qu'elle est ! Et tout à coup m'est apparue la vie selon grand-mère marketing : une gigantesque surface marchande, sans murs, sans limites, sans frontières, et sans autre objectif que la consommation ! Et l'école idéale selon Grand-Mère : un gisement de consommateurs toujours plus gourmands ! Et la mission des enseignants : préparer les élèves à pousser leur caddie dans les allées sans fin de la vie marchande !"
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Chagrin d'école | Daniel Pennac]
Auteur    Message
andras



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 20 Sep 2005
Messages: 1792
Localisation: Ste Foy les Lyon (69) -- France

Posté: Lun 23 Juin 2008 19:03
MessageSujet du message: [Chagrin d'école | Daniel Pennac]
Commentaires : 0 >>

J'ai beaucoup aimé ce livre où Pennac nous livre ses confidences d'ex-cancre dyslexique devenu professeur de lettres et romancier. Pennac évite les poncifs et les postures toutes faites et délivre un message d'espoir en nous exhortant à la persévérance. Ne jamais renoncer à faire de l'enfant un adulte épanoui, c'est le message qu'il veut nous donner et qu'il illustre avec brio.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Chagrin d'école - Prix Renaudot 2007 | Daniel Pennac]
Auteur    Message
Laudateur



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 29 Fév 2008
Messages: 1599
Localisation: Quimper

Posté: Mer 21 Mai 2008 19:57
MessageSujet du message: [Chagrin d'école - Prix Renaudot 2007 | Daniel Pennac]
Commentaires : 5 >>

Du très bon, forcément, du Pennac.
Enfin quand je dis forcément, ce n'est pas une évidence en soi : je parle juste de mes goûts.

J'ai raffolé ce livre qui est comme une suite de "comme un roman".
A lire.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Chagrin d'école - Prix Renaudot 2007 | Daniel Pennac]
Auteur    Message
mamoune



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 24 Sep 2005
Messages: 1956
Localisation: Ste Foy les Lyon (69)

Posté: Mer 21 Mai 2008 11:42
MessageSujet du message: [Chagrin d'école - Prix Renaudot 2007 | Daniel Pennac]
Commentaires : 0 >>

Très bonne lecture, vraiment !!
Pennac m'a une fois de plus "parlé" dans son analyse de l'école (comme dans celui sur l'apprentissage de la lecture dans "comme un roman").
Son approche un peu "fouillis" sur le thème de l'école d'hier et d'aujourd'hui le rend agréable à lire, car il ne dit pas qu'il sait et qu'il a raison, il nous livre du vécu et m'occupant moi même de jeunes adolescents en rupture ou difficultés scolaire, j'ai trouvé sa façon de penser et critiquer l'école (et la société) très réaliste. Une lecture qui fait échos et dans laquelle je me retrouve.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Chagrin d'école | Daniel Pennac]
Auteur    Message
boucli




Inscrit le: 20 Avr 2006
Messages: 35

Posté: Lun 07 Avr 2008 20:20
MessageSujet du message: [Chagrin d'école | Daniel Pennac]
Commentaires : 0 >>

Je n'ai pas aimé ce livre autant que "comme un roman", du même auteur et un peu sur le même thème, mais il y a quand même une approche de l'éducation très intéressante, et une réflexion qui vaut le coup que l'on s'y attarde...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Chagrin d'école | Daniel Pennac]
Auteur    Message
C-Maupin



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 06 Mai 2006
Messages: 1917

Posté: Ven 04 Jan 2008 8:23
MessageSujet du message: [Chagrin d'école | Daniel Pennac]
Commentaires : 0 >>

Malgré quelques anecdotes intéressantes, ce livre m'a paru long et sans grande originalité.

Commentaires de Gérard :
Outre le côté quelque peu irritant du bon élève qui réussit sans travailler ou de l’adulte qui ayant réussi dans la vie se présente comme un ancien cancre (Pennac se classe dans cette seconde catégorie), ce livre est bourré de lieux communs et ne pose pas les vrais problèmes que rencontrent les cancres. Nombre d’études sérieuses sur les difficultés de compréhension montrent des voies à suivre pour améliorer l’école, mais, ici, l’auteur apparaît un peu trop comme le sauveur providentiel et on a souvent le sentiment que c’est trop beau pour être vrai !
Par ailleurs, je n’ai pas beaucoup aimé le saucissonnage en tout petits chapitres sans grand suivi, ni les digressions sur la société de consommation ou les errements comportementaux de certains jeunes.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Chagrin d'école | Daniel Pennac]
Auteur    Message
Chimèle



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 123
Localisation: Drôme

Posté: Dim 16 Déc 2007 16:00
MessageSujet du message: [Chagrin d'école | Daniel Pennac]
Commentaires : 0 >>

Un acte de foi en l'école. Plein d'humour et de malice. Devrait être lu (et médité,pourquoi pas) par toute personne ayant un rapport proche (et même plus lointain ) avec l'école.
Très satisfaisant comme on dit sur les bulletins scolaires des bons élèves...bien que cela n'est rien à voir avec la pesanteur d'un exercice scolaire.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre