Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
Les notes de lectures recherchées

15 livres correspondent à cette oeuvre.

Il y a actuellement 5 notes de lecture correspondant à cette oeuvre (voir ci-dessous).

Notation moyenne de ce livre : (6 livres correspondant à cette oeuvre ont été notés)

Mots-clés associés à cette oeuvre : amour, autobiographie, ecriture, enfance, famille, folie, mere, nourrice, souffrance

[Lambeaux | Charles Juliet]
Auteur    Message
kalistina



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 29 Avr 2006
Messages: 620
Localisation: marseille

Posté: Sam 17 Jan 2009 21:44
MessageSujet du message: [Lambeaux | Charles Juliet]
Commentaires : 0 >>

Charles Juliet parle de ses deux mères, celle qui l'a mis au monde puis celle qui l'a élevé. La première est vraiment un personnage intéressant, enfant de la campagne, grandissant dans un milieu rude, où ses droits sont quasi inexistants. Elle se réfugie dans la lecture de la Bible, seul livre qu'elle ait pu trouver un jour et depuis garder précieusement, pour le sortir de sa cachette lors de ses rares instants de liberté. Elle a de la volonté, des ambitions, mais la vie s'acharne et ne lui offre pas grand chose d'autre que des malheurs. J'ai admiré sa combativité et ai ressenti de l'empathie pour elle ; l'auteur ne l'a finalement pas connue, mais il a su raconter sa vie supposée avec beaucoup d'émotion.
Il nous parle ensuite de son autre mère, celle qui l'a fait grandir et l'a entouré de son affection. C'est une belle histoire aussi, mais moins touchante ; la vie romancée de l'autre mère est tellement plus poignante!
Vient enfin la propre vie de Charles Juliet, son parcours, qu'il raconte avec pudeur, avec une sorte de timidité toute mignonnette! Je suis sûre qu'en le croisant j'aurais de la compassion pour lui rien qu'en le regardant, même sans savoir à qui j'ai affaire ni en connaissant la moindre bribe de sa vie. Il semble avoir fait de la tristesse une sorte de part de lui-même.
Une des particularités de l'écriture, dans ce livre, réside dans le choix de la narration à la deuxième personne du singulier : c'est singulier (huhu) et un peu déroutant, mais c'est justement cette originalité qui m'a plu. Je retiendrai surtout de Juliet un vrai talent pour émouvoir l'air de rien, pour écrire avec pudeur mais sensibilité.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Lambeaux | Charles Juliet, Sylvie Jopeck, Agnès Verlet]
Auteur    Message
Libre-ris



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 14 Mar 2008
Messages: 89

Posté: Dim 23 Mar 2008 22:40
MessageSujet du message: [Lambeaux | Charles Juliet, Sylvie Jopeck, Agnès Verlet]
Commentaires : 0 >>

Je me suis souvent demandée à quoi sert la lecture bien que cela me passionne. En lisant ce livre, j'ai trouvé des réponses satisfaisantes à mes questions. Ce livre transmet beaucoup d'émotion. L'angoisse est omniprésente par la ponctuation. Un beau récit de vie. Un livre précieux pour tout un tas de sujets abordés : l'amour, la lecture, l'écriture, la souffrance, la solitude, la mort.


Morceaux choisis :

"Sur un des cinq cahiers achetés au colporteur, tu recopies des proverbes, des sentences, ces paroles des prophètes qui t'ont touchée au vif et t'aident à entrer en un contact plus intime avec toi-même. Parfois, le crayon à la main, tu les interroges, les commentes, les relies à ton expérience, tes doutes, ton angoisse, et progressivement, tu en viens à parler de toi, consigner ce qui t'occupe, te dire à toi-même ce que tu ne peux confier à personne. Ainsi, jour après jour et sans t'en rendre compte, as tu pris l'habitude de tenir très régulièrement ton journal."
"Médecin, enseignant, écrivain. Selon toi, les trois plus belles professions qu'on puisse imaginer. Soigner les corps et les psychés. Former de jeunes esprits, leur apprendre à penser, les préparer à la vie. En écrivant, se délivrer de ses entraves, et par la même, aider autrui à s'en délivrer. Parler à l'âme de certains. Consoler cet orphelin que les non-aimés, les mal-aimés, les trop-aimés portent en eux."
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Lambeaux | Charles Juliet]
Auteur    Message
agglovaldorge



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 24 Sep 2007
Messages: 1534
Localisation: Sainte-Geneviève-des-Bois

Posté: Jeu 11 Oct 2007 15:33
MessageSujet du message: [Lambeaux | Charles Juliet]
Commentaires : 0 >>

Ne laisse pas passer l'occasion de découvrir un récit très touchant.

----

Ce livre est lâché par l'équipe de bibliothécaires du Val d'Orge dans le cadre des Chemins de lecture du 13 au 21 octobre 2007.

Ville du lâcher : Ste-Geneviève-des Bois - Date du lâcher : 16/10/2007
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Lambeaux | Charles Juliet]
Auteur    Message
mimi




Inscrit le: 16 Aoû 2007
Messages: 23
Localisation: Auvergne

Posté: Mer 05 Sep 2007 0:25
MessageSujet du message: [Lambeaux | Charles Juliet]
Commentaires : 0 >>

C'est un livre qui ne me laisse pas indifférente. Néanmoins, le "tu" employé systématiquement m'a gênée.
J'ai eu du mal, en effet, avec le tutoiement qu'utilise l'auteur que ce soit quand il raconte sa mère ou sa propre histoire. Ce tutoiement a instauré une distance et j'ai eu des difficultés à entrer dans l'histoire.
L'écriture de Juliet ne m'emballe pas. L'histoire est touchante, certes et j'ai bien aimé certains passages, notamment celui des rencontres amoureuses avec le jeune homme tuberculeux. De belles pages aussi sur la fin lorsque l'auteur parle de son besoin impérieux d'écrire, de ses difficultés pour y arriver et de sa solitude d'homme et d'écrivain.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Lambeaux | Charles Juliet]
Auteur    Message
Swann



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 19 Juin 2006
Messages: 2611

Posté: Mer 27 Sep 2006 13:55
MessageSujet du message: [Lambeaux | Charles Juliet]
Commentaires : 0 >>

Charles Juliet commence par une reconstitution de ce que dut être la courte vie de sa mère, esseulée, dépressive, morte dans des conditions terribles, puis enchaîne avec son placement chez une nourrice qui l'aimera comme son propre fils, et termine par la difficile recherche de sa plume qui passera par une remontée de l'arbre, genèse du début de son récit.

Les phrases sont courtes, concises, souvent nominales, assez belles et touchantes.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre