Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
Les notes de lectures recherchées

31 livres correspondent à cette oeuvre.

Il y a actuellement 9 notes de lecture correspondant à cette oeuvre (voir ci-dessous).

Notation moyenne de ce livre : (18 livres correspondant à cette oeuvre ont été notés)

Mots-clés associés à cette oeuvre : 1001 livres, 1913, adolescence, adolescent, amitie, amour, autobiographie, aventure, classique, conte, europe, france, idealisme, le livre de poche, litterature francaise, merveilleux, passion, plus1an, premier roman, premiers amours, promesse, reve, roman, roman classique, roman jeunesse, romantisme, voyage, xixeme siecle

[Le Grand Meaulnes | Alain Fournier]
Auteur    Message
kabuto



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 02 Sep 2006
Messages: 597
Localisation: Craponne

Posté: Jeu 18 Juin 2020 15:07
MessageSujet du message: [Le Grand Meaulnes | Alain Fournier]
Commentaires : 0 >>

Un très beau roman aux accents poétiques et oniriques. Dans La France surannée du siècle dernier, une histoire d’amour et d’amitié inoubliable.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Le Grand Meaulnes | Alain-Fournier]
Auteur    Message
onaris




Inscrit le: 28 Fév 2009
Messages: 1415
Localisation: Occitanie

Posté: Dim 16 Fév 2014 6:05
MessageSujet du message: [Le Grand Meaulnes | Alain-Fournier]
Commentaires : 0 >>

François Seurel, fils d'instituteurs, à l'enfance maladive et isolée, voit arriver dans sa classe Augustin Meaulnes, dit le Grand Meaulnes, un garçon plus âgé avec qui il va se lier d'amitié. Ce dernier, lors d'une fugue, découvre un univers étrange, merveilleux et poétique, le Domaine Perdu où il participe à une fête. La recherche du chemin conduisant à ce lieu féérique où il a rencontré la plus belle jeune fille, et l'arrivée d'un jeune saltimbanque dans le village vont occuper la majeure partie du récit.
C'est la première fois que je lis ce classique même si je suis persuadé qu'un passage avait fait l'objet d'une dictée dans mes jeunes années.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Le Grand Meaulnes | Alain Fournier]
Auteur    Message
mamoune



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 24 Sep 2005
Messages: 2120
Localisation: Ste Foy les Lyon (69)

Posté: Dim 08 Sep 2013 17:56
MessageSujet du message: [Le Grand Meaulnes | Alain Fournier]
Commentaires : 0 >>

J'en avais gardé un vague souvenir, je m'étais même demandé s'il je l'avais déjà lu.
Au fur et à mesure de ma lecture, l'histoire m'est apparue de plus en plus clairement et de ce fait j'ai terminé la lecture de ce très bon classique un peu en diagonale.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Le grand Meaulnes | Alain Fournier]
Auteur    Message
C-Maupin



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 06 Mai 2006
Messages: 1917

Posté: Dim 31 Mar 2013 9:51
MessageSujet du message: [Le grand Meaulnes | Alain Fournier]
Commentaires : 1 >>

A plus de quarante ans de distance le charme opère toujours, et ce roman, que je n'avais jamais osé relire tant il m'avait fait une forte impression, n'a rien perdu pour moi de sa force ni de son mystère.

On peut lire gratuitement ce roman sur la toile
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Le Grand Meaulnes | Alain Fournier]
Auteur    Message
Kundry



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 30 Juil 2008
Messages: 400
Localisation: Yvelines

Posté: Mar 07 Déc 2010 11:26
MessageSujet du message: [Le Grand Meaulnes | Alain Fournier]
Commentaires : 3 >>

François, le narrateur, un adolescent solitaire, vit dans un petit village de Sologne, où son père est instit. Un jour, Augustin Meaulnes rejoint sa classe. Augustin - alias le Grand Meaulnes - est un adolescent fantasque et rêveur. Lors des vacances de noël, il se perd dans la campagne et tombe par hasard sur une fête qui a lieu dans un chateau voisin. Cette fête -dont on doute si elle a réellement eu lieu - va boulverser leur vie.

J'ai absolument adoré ce livre. Il regroupe un beau style, une histoire qui tient en haleine, de la poèsie, et une vraie originalité.

Ce que j'ai aimé le plus, c'est la démarquation très floue entre rêves et réalité. Tout est invraisemblable dans ce livre, et pourtant, tout semble réaliste. On ne sait pas si les évênements ont réellement eu lieu, ou s'ils sortent de l'imagination des personnages fantasques - qui préfèrent rêver leur vie que de la vivre. Pour moi ce livre est un ovni - quel dommage qu'Alain-Fournier n'en ait pas écrit d'autres...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Le Grand Meaulnes | Alain-Fournier]
Auteur    Message
Faelivrin



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 08 Jan 2008
Messages: 94
Localisation: Allemagne

Posté: Jeu 03 Avr 2008 22:07
MessageSujet du message: [Le Grand Meaulnes | Alain-Fournier]
Commentaires : 0 >>

Un grand classique, au style beaucoup trop vieillot à mon goût... Histoire sympa mais sans plus pour moi.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Le Grand Meaulnes | Alain Fournier]
Auteur    Message
kalistina



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 29 Avr 2006
Messages: 620
Localisation: marseille

Posté: Jeu 16 Nov 2006 19:12
MessageSujet du message: [Le Grand Meaulnes | Alain Fournier]
Commentaires : 0 >>

Qui est le " grand Meaulnes " ? Un garçon de 17 ans, pensionnaire chez un instituteur de campagne, fantasque et secret, parfois un peu forte tête. Quelle est son histoire ? Celle d'une découverte merveilleuse, d'une fête étrange dans un château. Que lui arrivera-t-il ensuite ? Aidé par son ami, il essaiera de retrouver le chemin du domaine perdu et la trace de la belle jeune fille qu'il y a rencontrée...

Comme j’ai décidé de visionner l’adaptation de ce roman avec mes élèves, j’ai voulu le relire avant, histoire de me le remémorer un peu. Et là, ô surprise : pas le moindre souvenir, pas l’once d’un petit « ah mais oui ! » à la lecture des premières pages (ni aux suivantes, d’ailleurs).
Alors, ai-je rêvé de l’avoir lu, ou l’ai-je lu mais sans en avoir rien retenu… ?
En fait, j’ai trouvé ce roman très intéressant à lire, et si je rationalise un peu ma lecture, la plupart des éléments sont plaisants ; pourtant, si je n’écoute que mon sentiment, j’avais hâte d’arriver à la fin…
Ce qui m’a plu et qui je pense constitue le charme du roman, c’est son côté merveilleux, le flou de la frontière entre le monde de la routine quotidienne des héros dans leur campagne berrichonne et le monde du rêve, dans lequel on entre à quelques kilomètres de là, où s’est déroulée l’étrange fête à laquelle s’est rendu Meaulnes.
Les personnages sont tragiques, mais ce n’est pas un scoop, le narrateur n’arrête pas de nous lancer des perches pour que surtout nous ne nous emballions pas trop ! D’ailleurs, le plus tragique, c’est lui, ce pauvre François, qui vit dans l’ombre de Meaulnes. Yvonne a un peu le même genre de destinée.
Il est intéressant aussi de voir l’importante dimension autobiographique de ce roman, à plus forte raison au regard du tragique de la mort de l’auteur.
Je crois qu’il s’agit d’un livre à lire pour l’ambiance qu’il parvient à créer et pour son statut de « classique », bien qu’il ne m’ait pas tant plu.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Le Grand Meaulnes | Alain Fournier]
Auteur    Message
chlorine



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 30 Sep 2006
Messages: 620
Localisation: Paris

Posté: Jeu 12 Oct 2006 22:49
MessageSujet du message: [Le Grand Meaulnes | Alain Fournier]
Commentaires : 0 >>

L'histoire de deux amis, depuis leur adolescence jusqu'au début de l'âge adulte, et de l'histoire d'amour de l'un d'entre eux. Le romain est écrit à la première personne, mais le narrateur ne participe pas vraiment à l'histoire et n'est là que pour la raconter.

J'ai trouvé le style très agréable, et que le roman se lisait très naturellement, presque tout seul. Par contre, je n'ai pas du tout adhéré à l'histoire. Je n'aime pas les histoires où les gens tombent amoureux fous pour des années alors qu'ils ne se sont vus qu'une fois et ne se voient plus pendant des années après. Le livre est truffé d'histoires de la même trempe. Le livre est rempli de gens qui gâchent leur vie pour des histoires du même acabit.
Un autre point qui m'a dérangé est que j'ai eu beaucoup de mal à évaluer l'âge des personnages, qui ont par moments l'air d'être de jeunes adultes, et à d'autres d'êtres de jeunes écoliers.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[Le Grand Meaulnes | Alain Fournier]
Auteur    Message
Max




Inscrit le: 10 Aoû 2006
Messages: 403

Posté: Lun 28 Aoû 2006 15:20
MessageSujet du message: [Le Grand Meaulnes | Alain Fournier]
Commentaires : 0 >>

A quinze ans, François Seurel habite dans l'école où son père est instituteur. Sa tranquille vie d'adolescent va être bousculée par l'arrivée dans le domicile familial d'Augustin Meaulnes, un nouveau compagnon à la personnalité mystérieuse qui le fascine et devient son ami inséparable. Ils partagent ensemble leur temps, leurs rêves, leurs secrets... Meaulnes disparaît un jour et ne réapparaît que trois jours plus tard, sans justification ni explication sur son escapade. François, intrigué par l'attitude de son ami, lui demande des explications : parti en calèche, Augustin Meaulnes s'est perdu. Après avoir erré quelques temps, il a aperçu un mystérieux domaine où se préparait une fête de fiançailles à laquelle on l'a convié. Là, il a rencontré une jeune fille, Yvonne, dont il est tombé éperdument amoureux et qu'il n'aura de cesse de retrouver...

Le Grand Meaulnes est un roman en grande partie autobiographique, mais il s'agit aussi d'un conte entre merveilleux et romanesque : il est empreint de fiction poétique, d'une nostalgie qui ressuscite les rêves de l'adolescence et traduit la quête d'un amour impossible. Augustin Meaulnes personnifie l'idéal romantique de par son héroïsme et il représente la recherche du monde mystérieux et inaccessible entre l'enfance et l'âge adulte. Car Le Grand Meaulnes est d'abord un espace de rêve : on est transporté dans un monde qui paraît à la fois réel et à la fois imaginaire, on se demande, longtemps encore après la lecture, si Meaulnes a réellement rencontré Yvonne ou si le jeune homme n'a pas tout simplement rêvé.

La désorientation spatio-temporelle qui baigne le roman, si elle ajoute à la féerie et à la dimension onirique du récit, donne au livre un climat étrange, indécis et assez déroutant, auquel je n'ai pas adhéré.


le cri du lézard
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre