Logo Agora

 AccueilAccueil   Votre bibliothèqueVotre bibliothèque   Ajouter un livreAjouter un livre   FAQFAQ   RechercherRechercher   ForumsForums 
 MembresMembres   GroupesGroupes   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 
Les notes de lectures recherchées

15 livres correspondent à cette oeuvre.

Il y a actuellement 7 notes de lecture correspondant à cette oeuvre (voir ci-dessous).

Notation moyenne de ce livre : (9 livres correspondant à cette oeuvre ont été notés)

Mots-clés associés à cette oeuvre : chercheur, drame, espagne, europe, fantastique, golem, haine, horreur, madrid, mathematique, meurtre, monstre, monstre humain, ocean indien, passe, physique, physique quantique, physique theorique, polar, science, science-fiction, science et morale, temps, thriller, trou noir

[La théorie des cordes | José Carlos Somoza]
Auteur    Message
chlorine



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 30 Sep 2006
Messages: 620
Localisation: Paris

Posté: Sam 31 Mar 2012 21:04
MessageSujet du message: [La théorie des cordes | José Carlos Somoza]
Commentaires : 0 >>

Un thriller scientifico-science-fictionnesque.
Elisa, brillante chercheuse en physique dans le domaine de la théorie des cordes, n'est plus tout à fait la même depuis qu'elle a participé à une mystérieuse expérience sur une île isolée dans l'océan indien. Un événement survient qui la fait se sentir en danger, et elle demande à son ami et collègue Victor de l'aider.

Le livre est plus ou moins découpé en deux parties : une première partie ou Elisa raconte à Victor ce qui s'est passé lors de cette fameuse expérience, puis un retour au temps présent. Le livre souffre malheureusement de quelques défauts d'écriture ou de traduction qui m'ont fait peur pendant les premières pages : j'ai eu peur d'abandonner le livre à ce moment là. Puis ces défauts s'effacent devant l'intrigue qui est absolument captivante, et j'ai avalé les pages à toute allure. Malheureusement ces défauts ont refait surface vers la fin, au moment où j'étais le plus plongée dans l'histoire, et m'en ont fait ressortir brutalement à plusieurs reprises, de manière assez désagréable. Les défauts restent cependant mineurs et je recommande chaleureusement ce livre.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[La Théorie des cordes | José-Carlos Somoza, Marianne Mi...]
Auteur    Message
apo



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 23 Aoû 2007
Messages: 1889
Localisation: Ile-de-France

Posté: Ven 08 Juil 2011 14:48
MessageSujet du message: [La Théorie des cordes | José-Carlos Somoza, Marianne Mi...]
Commentaires : 6 >>

Si dans La Caverne des idées Somoza avait affronté la problématique du sens caché du texte (image eidétique) dans un contexte de philosophie platonique - et en en adoptant le langage -, et dans Daphné disparue il s'était attelé à la poétique de la fiction dans une perspective structurale, dans ce roman-là il s'est essayé à un certain détournement de la science-fiction vers là où elle est tangente du genre thriller psychologique.
Pas de boucles étranges dans cette Théorie des cordes, ni de complexité de structure en général, mais un constant suspense dans l'horreur, qui en constitue la principale qualité. J'ai également apprécié l'épaisseur des personnages et surtout la chute inattendue (que je distingue de la fin ouverte).
En effet, dès que s'installe la certitude de l'apparition, au-delà du rêve subjectif de certains personnages, de Zigzag, avatar monstrueux de l'expérience scientifique d'ouverture des cordes du temps passé, lequel n'est pas sans faire penser au mythe biblique du Golem et qui s'inscrit entièrement dans nos peurs archétypales de Homo sapiens, ainsi que dans nos débats bientôt centenaires sur l'éthique de la science, il eût été facile de l'associer au personnage humain le plus antipathique, celui de Ric Valente, plutôt qu'à... son opposé.
De là, la question se pose donc du statut de cet emblème du Mal venant d'un acte de hybris - scientifique de surcroît. L'idée d'une parenté entre Zigzag et l'inconscient de... quiconque, et donc du lien entre physique théorique subatomique (je ne suis pas sûr qu'on puisse parler précisément de physique quantique) et psychanalyse est explicitée à plusieurs reprises. Cette substance est juteuse.
Le reproche que j'adresse au roman (et je constate que je ne suis pas le seul), c'est donc de ne pas avoir analysé davantage cet aspect, de n'avoir pas suffisamment explicité le côté physique et ontologique de Zigzag ; d'autant plus que, si l'on peut le faire nous-mêmes sur la théorie des cordes dans des livres de vulgarisation scientifique, il est impossible d'en faire autant pour ce personnage de fiction - qui reste donc plus une image qu'une idée, pour l'exprimer par des termes platoniciens que Somoza aimerait sans doute... Mais je continuerai peut-être d'y songer, et cela, d'un roman, n'est pas un moindre mérite. Ma curiosité pour l'auteur n'est sort pas décrue...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[La Théorie des cordes | José-Carlos Somoza, Marianne Mi...]
Auteur    Message
parsifal



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 16 Sep 2007
Messages: 457
Localisation: Belgique

Posté: Dim 04 Mai 2008 9:31
MessageSujet du message: [La Théorie des cordes | José-Carlos Somoza, Marianne Mi...]
Commentaires : 0 >>

[Extrait du 4 ème de couverture] « Isolée sur un atoll de l’océan Indien, la fine fleur de la physique mondiale est en quête du Graal. Elle œuvre à un ambitieux projet fondé sur la théorie des cordes, qui permettrait d’ouvrir le temps.
S’ils parviennent avec ravissement à contempler le passé de l’humanité – la crucifixion du Christ ou la terre de l’ère jurassique -, les scientifiques perçoivent rapidement que ce programme, financé par de mystérieux fonds privés, pourrait connaître des applications moins angéliques. Un drame conduit à la suspension immédiate des recherches, dispersant aux quatres vents les apprentis sorciers….. ».

Une expérience trépignante mais aux terribles conséquences, qui alimentera leurs pires cauchemars jusqu’à leur anéantissement final.

Bourré de suspense et très bien documenté, ce thriller scientifico-fantastique nous donne à réfléchir sur la puissance de l’inconscient ainsi que sur les pouvoirs et les limites de la science.

L’univers de Somoza me convient idéalement, il est à la fois étrange, original et surprenant à plus d’un titre.
J’ai bien apprécié, aussi, qu’il nous explique en fin d’ouvrage sa position d’écrivain confrontée à ces théories scientifiques.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[La Théorie des cordes | José-Carlos Somoza]
Auteur    Message
Septentria



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 17 Avr 2006
Messages: 910
Localisation: Ste Foy-Les-Lyon (69)

Posté: Ven 08 Fév 2008 17:12
MessageSujet du message: [La Théorie des cordes | José-Carlos Somoza]
Commentaires : 0 >>

En 2015, dans une université espagnole, une jeune, mystérieuse et brillante enseignante apprend le décès d'un ancien collègue, sauvagement assassiné en Italie. Pour elle, c'est l'effondrement d'un monde et le début d'une traque sans merci, une course pour rester en vie...

Au coeur de ce thriller brillant, il y a la théorie des cordes, une théorie de physique qui parle du temps et de ses méandres, au sujet de laquelle je ne serais rien capable d'expliquer parce que je n'ai rien compris... Mais ça ne m'a pas empêchée d'adorer ce livre complexe et haletant, dans lequel des scientifiques travaillant sur un projet secret-défense sont menacés par les conséquences de leur découverte. J'ai été un peu déroutée par les retours en arrière, pas toujours facile à suivre mais malgré un petit coup de mou aux 2/3 de cet épais roman, je suis quand même restée scotchée à ma lecture, palpitante. Une bonne surprise!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[La Théorie des cordes | José-Carlos Somoza, Marianne Mi...]
Auteur    Message
Zabolab



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 17 Aoû 2007
Messages: 108
Localisation: 93

Posté: Dim 30 Déc 2007 16:08
MessageSujet du message: [La Théorie des cordes | José-Carlos Somoza, Marianne Mi...]
Commentaires : 0 >>

Des scientifiques se retrouvent réunis dans une base isolée pour étudier la théorie des cordes, et essayer de la mettre en pratique. Une théorie qui voudrait que chaque particule de lumière aurait en elle des cordes, et qu'il serait possible d'ouvrir ces cordes et ainsi de visualiser le passé. Seulement l'ouverture de ces cordes laissent des traces psychologiques et physiologiques sur les êtres qui les regardent, et peut-être laissent aussi des traces sur le passé.
De ces expériences va naître un phénomène étrange et dévastateur.

Ce livre est un thriller éprouvant. Qu'on se rassure, si l'on ne comprend rien à la physique, ce n'est pas grave, les explications données par Somoza suffisent à cerner le fond du problème. Et le thème n'est pas vraiment les expériences physiques, mais bien leurs conséquences. La force de cet ouvrage tient notamment pour beaucoup dans l'ambiance que Somoza parvient à faire ressortir de ses pages. C'est glauque, violent et angoissant.

Les personnages sont extrèmement bien plantés, et on a du mal à ne pas se retrouver complètement happé par ce qui leur arrive. Grâce à cette histoire macabre, Somoza décortique les relations humaines, le pouvoir de l'esprit, et remet en question la notion de monstre en désignant le mal en chacun de nous (à un moment donné ou à un autre). Il met en avant les dangers qui découlent d'une soif de connaissance sans limite, sans éthique, sur cette envie malsaine qu'a l'homme de toujours vouloir tout contrôler.

Il s'affranchit des codes de genre, son livre n'est ni de la littérature noire, blanche, fantastique, gore, philosophique, sociologique, scientifique, mais il est tout ça à la fois. Les progrès de la science ont toujours été une bonne base à des histoires angoissantes (Blanche et Marie d'Enquist - L'île du Dr Moreau de Wells - Frankenstein de Shelley), et ici Somoza en tire le meilleur du pire. Attention, ce livre est tout de même assez violent (les scènes de meurtres sont extrèmement sanglante), et il est bien possible que certaines de vos nuits soient légèrement perturbées après avoir quelques pages de La théorie des cordes. Le monstre est en chacun de nous.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[La Théorie des cordes | José Carlos Somoza]
Auteur    Message
anachropsy



Sexe: Sexe: Masculin
Inscrit le: 23 Fév 2007
Messages: 267
Localisation: tra la perduta gente

Posté: Dim 06 Mai 2007 20:26
MessageSujet du message: [La Théorie des cordes | José Carlos Somoza]
Commentaires : 0 >>

Un très bon thriller, très prenant et très bien écrit.
l'auteur arrive à nous faire ressentir le malaise de son héroïne pendant toute la durée du récit et la fin, si elle dénoue l'intrigue, laisse quand même une question en suspens et évite le happy end si courant et décevant.
Je suis quand même resté un peu sur ma faim en ce qui concerne l'aspect scientifique de l'intrigue. C'est bien expliqué, intéressant, sans celà l'intrigue n'existerait pas, mais c'est un peu léger. Ca m'apprendra à prendre un roman pour un ouvrage de vulgarisation :)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
[La Théorie des cordes | José-Carlos Somoza]
Auteur    Message
Larkéo



Sexe: Sexe: Féminin
Inscrit le: 03 Mai 2006
Messages: 407
Localisation: Bretagne (Côtes d'Armor)

Posté: Mar 10 Avr 2007 18:58
MessageSujet du message: [La Théorie des cordes | José-Carlos Somoza]
Commentaires : 0 >>

Ce roman a pour cadre un petit atoll de l'océan indien où des physiciens sont enfermés afin de travailler à un projet qu'ils ignorent mais qui est fondé sur leur spécialité, la physique quantique et la théorie des cordes (qui existe). Ce projet hautement protégé devrait permettre d'ouvrir le temps. Le récit est hallucinant et d'une efficacité redoutable, 500 pages d'une rare intensité. Brrrrrr.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group ¦ Theme : Creamy White ¦ Traduction : phpBB-fr.com (modifiée) ¦ Logo : Estelle Favre